Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La dernière sortie de Monsieur Félix Ngossou n'est pas passée inaperçu pour les Internautes Tchadiens, malgré sa brièveté.

En effet, attendu comme d'habitude sur le site des Erdimi, Félix Ngossou dont l'appareil figure sur la liste rouge des compagnies à haut risque, a dû faire un atterrissage forcé sur Le Tchadthropus, site très proche des bases de l'UFDD. On en doute pas que c'est pour des raisons purement "humanitaires" que cet escale temporaire a été accordé à Monsieur Ngossou car 24 heures après le papier a été gommé dudit site.

Comme vous le savez, celui qui a été le Représentant du RFC dans la grande Amérique du nord, a été évincé du mouvement suite à la peau de banane (Discourt plagié de Timane Erdimi) qu'il a maladroitement placée à l'actuel président de l'union des forces de la résistance (UFR) et éventuellement futur président de la République du Tchad. Félix Ngossou a été limogé par le président du RFC qui, dit-on, entend porter plainte le moment opportun. Une histoire qui rebondira dans les mois voire les années à venir.

Mais pour l'instant, le divorce est consommé entre Monsieur Ngossou et les frères Erdimi. Rappelons que ces derniers sont très soucieux de leur image et projet politique. Pour cela, ils casquent beaucoup d'argent. Par exemple, 15 ans durant, Tom et Timane Erdimi ont distribué mensuellement des enveloppes d'argent allant de 100.000 à 250.000 aux différents responsables de la presse tchadienne. Dieudonné Djonabaye, Couba Singa Gali et bien d'autres ont été bien gavés. En contrepartie, Deby et le MPS ont été régulièrement descendus par ces pisse-copies qui ont subtilement épargné le nom de ces deux mousquetaires. Et pourtant !

Mais revenons à l'article en question intitulé : « Face à la comédie burlesque d'Idriss Deby ». Ce brulot contre le MPS et son patron nous rappelle à plus d'un titre d'autres articles tout aussi incendiaires. Sauf qu'aujourd'hui, ces mêmes auteurs nous servent la version contraire de leurs obscures pensées. Cet état de fait résume bien le malaise qui ronge certains de nos compatriotes. Ces derniers, tels des baromètres déréglés, varient leurs positions à vous donner des tournis. C'est une attitude qui frise le ridicule et jette l'opprobre sur leur personne. Car, dire et soutenir une idée, une politique pendant un temps, puis revenir se dédire sans pour autant justifier ce revirement est une attitude tout simplement indigne.
 
Pour le cas particulièrement complexe de notre pays, nos Docteurs en « exil », auraient pu s'interroger d'abord sur les causes qui ont créé cette situation apocalyptique, si ces causes n'existent plus maintenant ou si les auteurs ont pris conscience de leurs erreurs, s'engagent maintenant en montrant une volonté réelle de dialogue, d'ouverture politique, de justice, de bonne gouvernance, de paix, ...etc. Or, force est de constater que ce n'est absolument pas le cas aujourd'hui. Alors que justifie ce chèque en blanc que certaines  personnes s'arrachent les cheveux à vouloir accorder au régime MPS ?

« Le fait est que les parents d’Idriss Deby, dont la corruption est pourtant de notoriété publique n’ont jamais été inquiétés des actes frauduleux qu’ils posent chaque jour dans les secteurs de la finance, des banques, des marchés publics, de l’immobilier, du secteur de la construction et de l’automobile etc.…, Il est inutile de prendre des larcins pour les jubiler alors que des vrais voleurs dansent à côté. ». Dr. Félix Ngossou.

N'aviez-vous pas dansé et même flirté avec les Erdimi ? Pourriez-vous soutenir que vous ignoriez comment vos ex-patrons ont pillé le Tchad ? Le système de quadrillage du pays tout entier pour un pillage systèmatique de la moindre ressource financière est l'oeuvre de vos ex-patrons du RFC qui perdure encore. Décidement, il est temps que les uns et les autres se casent maintenant.

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :