Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

debynadif.jpgDe sa prison, Mahamat Saleh Annadif renouvelle sa fidélité à Idriss Deby Itno

Plus de deux semaines après son arrestation, son inculpation pour détournement de deniers publics et sa mise en dépôt à la prison de correction de la ville de Moussoro, l’ancien Secrétaire général de la Présidence de la République, Monsieur Mahamat Saleh Annadif, a finalement rencontré son Avocat. Ce dernier s’est rendu à Moussoro où il a eu un entretien d’une trentaine de minutes avec son client. Contrairement aux autres détenus qui sont jetés au même le sol, affamés et pas soignés, Monsieur Annadif lui, bénéficie d’un traitement de faveur car logé dans le pavillon VIP de la prison. Malgré tout son Avocat estime que ses conditions de détentions sont à la limite de l’acceptable pour la catégorie de son client.

On comprend très bien les inquiétudes de l'Avocat du diable car connaissant le luxe indécent dans lequel baigne le sieur Annadif depuis l'avènement du MPS. Annadafi ne se sentirait pas à l'aise même s'il est logé à la résidence du Gouverneur de Moussoro, le Général Hassane Eldjinedi, chargé de veiller sur sa sécurité, surveiller et filtrer strictement les visites de son pensionnaire. Pendant qu'on y est, pourquoi ne nous soucions pas aussi des conditions inhumaines de détention de tous nos compatriotes incarcérés et régulièrement torturés aussi bien à Moussoro, à Koro-toro et un peu partout sur le territoire national, sans aucune forme de procès en perspective ?

En réalité, les conditions de détention de Monsieur Annadif seul représentent le cadet de nos soucis. En tant que baron du régime, lui et ses familles mangent à se gaver, dorment sous la fraîcheur du climatiseur, roulent dans des bolides. Combien de nos compatriotes n'arrivent pas à assurer les trois repas quotidiens, manquent de soins de santé, vivent dans l'obscurité et l'insécurité, victimes du chômage et du mal vivre. Les milliards détournés depuis des années auraient pu servir à forger un Etat de droit qui prendrait en considération les problèmes et aspirations des populations. Mais c'est bien le contraire qui se produit depuis plus de 20 ans avec le régime MPS appelé à régner à vie avec un Deby à sa tête.

 

Plus paradoxale quand on voit s'agiter certaines personnes qui pourtant s'affichent comme des farouches opposants au régime MPS. Comment comprendre ce soutien direct ou indirect à un homme clé du régime MPS, autant responsable qu'Idriss Deby lui même des malheurs qui frappent notre pays. Permettre la publication d'une pétition en faveur d'Annadif, même si celle-ci n'est signée que par sa petite communauté qui profite de la mangeoire, revient à soutenir le système MPS contre lequel nous nous battons de toutes nos forces.

Il nous revient instantanément le cas de Monsieur Haroune Kabadi, ancien SGP et actuel Président de l'Assemblée nationale. Il a connu les mêmes péripéties que son homologue d'antan Mahamat Saleh Annadif, pour avoir détourné près de 4 milliards de francs destinés à l'école tchadienne ! Trois mois plus tard, Monsieur Kabadi a été libéré sans aucun procès, blanchi, réhabilité et promu à des nouvelles responsabilités plus importantes. Il œuvre aujourd'hui à la consolidation de ce système pourri. Des exemples de ce genre ne manquent pas et d'exemple lequel retenir en définitif, s'il faut supporter 3 mois de prison et garder plusieurs milliards de francs ?

Haroune Kabadi, Mahamat Zen Bada, Marie Thérèse Mbaïlemdana ou Mahamat Saleh Annadif, Daoussa Deby, Abderahim Bahar ou tout autre Itno, c'est bonnet blanc, blanc bonnet. Car un système est composé de ses hommes, ses moyens matériels et financiers et ses méthodes. Combattre un système ne revient pas à prendre position dans la crise interne qui le secoue et qui pourrait lui être fatale. Ceux qui agissent dans ce sens doivent rejoindre le MPS où ils seront plus utiles. Pour ceux qui souhaitent la fin de ce système abominable, abstenez-vous de tout soutien et laissez le système détruire ses enfants, il mourra plus vite.

On a appris qu'un autre Baron du système MPS, écarté depuis plusieurs mois sans être inquiété malgré les lourdes charges qui pèsent sur lui, vient d'être récupéré. En effet, l'homme à tout faire de Deby, Adoum Younousmi a été nommé Secrétaire Général de la Présidence de la République. Connaîtra t-il le même sort que ses deux prédécesseurs à ce poste ? Certains pensent que la puissance de feu de sa communauté dissuaderait Deby à l'humulier comme il le fait avec Annadif. Wait and see
.

 

La Rédaction d'Ambenatna

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0