Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nos sincères condoléances. C'est avec beaucoup de tristesse et d'affliction que nous apprenons le décès de  Hadjé Haoua Oumar, la maman de notre frère et compatriote, le Dr Djimé Adoum, décès survenu le lundi 16 novembre 2009 au Tchad.

On n’a qu'une seule mère !             

Voilà pourquoi la perdre est une chose effroyable et inadmissible. Mais quand on la perd en étant loin d'elle, sans lui assistance et soins, sans lui témoigner de ses derniers instants de tendresse, bref sans avoir la chance de lui dire : "Maman" pour une dernière fois; autrement sans lui dire au revoir
  etc., est une chose bouleversante pour quiconque de ce monde, né d'une mère.  C'est ce qui est arrivé à notre frère Djimé.


Dr Djimé Adoum, ayant personnellement connu la même situation en avril 2006, nous mesurons en ce moment le degré de ton affliction. Toute la conjugaison de nos verbes ne peut suffire à consoler cette affliction. Saches néanmoins que tout concourt dans ce monde en bien au profit de ceux et celles qui aiment Dieu. C’est ton cas et c'est aussi celui de Hadjé Haoua Oumar !

Hadjé Haoua Oumar aime son Dieu. Elle obéît à ses préceptes, et commandement. Elle a, de son vivant, honoré ses père
 et mère. Et, elle vous a élevés, vous, ses enfants dans l'amour du prochain et dans la crainte et le respect d'Allah. Aujourd'hui Allah, dans son amour, l'a enlevée de parmi nous les vivants. Nous savons qu'elle se reposera désormais, en Paix dans sa demeure éternelle ! C'est là notre seul propos de consolation à partager avec toi et avec tous ceux et celles qui, comme toi, sont frappés en ce moment par la douleur de cette disparition.

Que l'âme de la regrettée repose en paix !

 

Michelot Yogogombaye

Tag(s) : #Divers

Partager cet article

Repost 0