Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

«  Renard libre dans un poulailler libre » disait Jaurès !
 
Cher frère camarade de lutte, il est temps de te réveiller de ce sommeil profond, le devoir t’en appel, l’heure est grave et le pays est sur une pente glissante. Avant d’entrer dans le vif du sujet  nous adressons un hommage mérité à notre camarade Ahmat ABAKAR HAGGAR  paix à ton âme, mais sache que ta source est inépuisable nous la perpétuons au prix de notre vie. Ta disparition témoin encore que tous les zakhawa ne sont pas acquis à la cause de Deby, comme nous le savons les premières victimes de la cupidité politique de Deby  à N’djamena  en 1990 étaient des Zakhawa.
 
Camarade de lutte nous disons que l’heure est grave pour le Tchad et pour l’unité de ce pays. Nous avons choisi ce chemin c’est pour faire du Tchad prospère, démocratique, donner à l’Etat sa substance et suscité la confiance de sa population. Il faudra une autorité, une organisation pour protéger la liberté de tout un chacun contre l’empiétement injustifié d’autrui.  Ces idéaux nous animent encore et pour toujours, pour laver l’affront et soulager notre peuple de la dictature de Deby. Beaucoup de nos frères en armes ont capitulé, mais nous accepterons jamais leur humiliation ou leur mépris. Traités comme des prisonniers des guerres, assis par terre sous le soleil, les fuyards d’hier se faufilent entre eux torse bombé, elle n’est pas  ironique cette vie là ?
 
Comme dirait l’autre « Il n’ya pas plus petit que celui qui humilie ou piétine son vaincu »
 
Nous avons assisté à cette exposition et voir aussi Deby en donneur de leçon, cela ne nous étonne pas mais reposons la question à monsieur Deby lui avec ses baministes avaient-ils un programme pour le Tchad ?
 
Camarades de lutte nous devrons nous rassembler dans la diversité, que nos erreurs nous servent des leçons, réorganisons nous et relançons la lutte la seule, qui libère.  Nous  prenons pour témoins les amis du Tchad et tous ces pays qui ont accepté d’être parrains  des différents accords et qui ne peuvent pas obliger Deby à respecter ses engagements. Que  Deby n’a pas la volonté politique pour remmener la paix et la concorde nationale. Ses faits et gestes expliquent cela, nommant ses enfants, ses neveux et ses frères davantage dans l’armée, en créant une réserve stratégique. Ceci étouffe toute chance à des échéances électorales crédibles et qui ouvre la porte à la monarchisation du régime.
 
Nous devrons relancer la lutte c’est la seule issu salvatrice, la génération consciente (jeunesse) et la conscience novatrice (les seniors) doivent conjuguer leurs efforts et accorder leur violon pour mettre à terme ce régime antinational. Deby et sa famille prennent le Tchad en otage et ses servent sur les biens publics comme de butin de guerre. N’attendons rien de l’intérieur, les partis politiques satellites, les familles, les régions, sont devenus des groupes chocs pour le MPS et pour faire gagner le candidat unique et pour toujours, Deby.
 
Qu’elle lâcheté de voir la CPDC  ne pas réagir à la désignation de Mr Kamougué comme témoin de l’assassinat du Dr Ibni ? Ce dernier a été recherché au même moment qu’Ibni ? Et il a été nommé au ministère de la défense qu’en avril 2008, c’est deux mois après l’assassinat ? 
Ces partis politiques savent bien  qu’ils n’ont pas  les moyens de leur politique, leur silence les abrutis encore  plus et les rend coupable et complice du régime Deby. Dans une république quel serait le rôle d’un gouvernement ? Quand Deby subtilise et crée une direction des œuvres présidentielles, mais d’où proviennent les ressources de cette direction ?
La première dame parle au nom des ministres en leurs présences ! Et  tous ces dons et legs de la première dame proviennent de quelles ressources ?
 
La cherté de la vie nous  parlons  sous le contrôle des économistes, s’explique d’abord par le fait qu’il y’a beaucoup des billets de banque en circulation et naturellement ça entraine la flambé des prix. Mais il y’a aussi les favoritismes fait aux commerçants du clan qui ne payent pas la douane, Haiga Deby d’ira mieux. C’est irresponsable de culpabiliser les commerçants et en les qualifiants des véreux, alors qu’ils se donnent le mal de chien pour lutter contre cette concurrence déloyale.
 
« L’importunité fait lâcher prise à l’avarice »
 
Nous lisons ce dernier temps sur les sites tchadiens le discours d’orientations politiques  du  mouvement pour l’autonomie et la renaissance du sud (MARS). Au début nous avons cru qu’à l’approche des élections l’ANS avec ses tentacules dans les milieux de l’opposition armés à qui  nos frères du site AL IFRIGHI   ont promis leur dénonciation et que nous attendions impatiemment; sont l’instigateur de cette déclaration grave pour l’unité du Tchad et la coexistence pacifique.
 
 En parcourant d’autres sites nous pensons que l’œuvre  vienne des quelques frères, surpassés par les querelles intestines, l’injustice sociale, et la mal gouvernance, prônent la scission progressive   du Tchad. Elle commence  Par une autonomie pour arriver graduellement à  l’indépendance du sud du Tchad à l’exemple  de ce qui se passe au Soudan voisin. Aux risques de nous tromper,  cette solution n’est pas le moindre mal. Elle peut être  plus grave que le système instauré Deby. Comparaison n’est pas raison, tous les Etats du monde ont leur sud, nord, Est et Ouest ?
 
Et nous pensons que l’œuvre vienne des gens cultivés et ce qui nous assomme. Le monde est devenu comme un village, les Etats s’allient, l’Europe s’élargit, le 21 siècle parle de la mondialisation  de rapport de force, de l’unité,  de  la solidarité et de l’entente. Comme dirait l’autre il faut de tout pour faire un monde, le pays est pris en otage par ces illuminés et ces égarés, rien ne va plus ceci ne nous donne pas l’occasion de déchirer le Tchad. Tout le Tchad souffre du régime actuel, il ne serait pas raisonnable demain aux gens du centre de créer un mouvement pour l’autonomie du centre ?
 
Nous pensons qu’il faudra du courage,  pour nous accepter et vivre ensemble, et ce n’est pas courageux de notre part de chercher la facilité et faire la politique de l’autruche. L’histoire contemporaine a prouvé que les grands Etats c’est ceux qui ont l’unité dans la diversité. Les Etats-Unis est une puissance mondiale  cosmopolite et nous devrons nous inspirés de cela. Main dans la main pour mettre fin à ce calvaire du peuple tchadien, main dans la main pour bâtir un Tchad uni et fort.
 
Vive le Tchad pour que  vive l’unité du peuple tchadien.
 
Pour Le FSR le commissaire aux droits de l’Homme
Abakar ASSILECK HALATA

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0