Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

gbagbo ouattara
Les experts de l'Union Africaine (UA) qui s'étaient penchés pendant plusieurs jours sur la crise post-électorale ivoirienne, ont transmis  les résultats de leurs investigations au panel des 5 chefs d'Etat désignés par l'UA à la fin du mois de janvier 2011.

Le panel des 5 chefs d'Etat s'est d'abord réuni dans la capitale mauritanienne pour prendre connaissance du travail des experts. Puis, ils se sont rendus à Abidjan où ils ont rencontré les différents acteurs de la crise à savoir les deux candidats, le conseil constitutionnel, la CEI et le représentant de l'ONU dans ce pays.

 

Après ces rencontres, les chefs d'Etat n'ont pas fait de déclaration officielle mais les informations qui ont filtré de ces différents entretiens font état deux solutions proposées par le panel :

 

1- Le partage de pouvoir dans le cadre d'un gouvernement d'union nationale avec comme Président Laurent Gbagbo et Premier ministre Alassane Ouattara.

 

2- La reprise des élections dans un délai d'un an.

 

Ces deux propositions ont été acceptées par le camp Gbagbo mais rejetées par le celui de Ouattara qui accuse l'Afrique du Sud d'avoir influencé les autres membres du panel. Depuis, il y a un regain de violences dans les quartiers reputés proches d'ADO, on parle même d'affrontements avec des armes lourdes à Abidjan.

 

Face à ce qui se passe dans le monde arabe, l'ONU n'a plus d'arguments solides pour préconiser l'usage de la force contre Gbagbo qui en plus vient de bénéficier du soutien indirect de l'UA.

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0