Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

cei1.jpg
Dans l`attente des résultats du 2ème tour de l`élection présidentielle en Côte d`Ivoire qui a opposé le président sortant Laurent Gbagbo et le candidat du Rhdp, Alassane Ouattara, la tension était très vive hier à la Commission électorale indépendante (Cei), au 2 Plateaux.

Tout a commencé avec le retrait aux environs de 9 heures de la Rti, qui prétextant d`une panne au niveau de ses émetteurs a démonté tout son dispositif installé pour la proclamation des résultats. A 10h20 mn, il a été demandé aux journalistes de la presse nationale et internationale de sortir de la cour de la Cei. Ce qui a été fait. Malheureusement, les journalistes qui ont jugé bon de trainer devant la Cei dans l`espoir que d`un moment à l`autre ils aient la primeur de la fumée blanche que tout le monde attend, ont été astreints à 11h02 mn par les forces de l`ordre de quitter le périmètre. Ils ont donc été repoussés par ces agents jusqu`au carrefour ``Duncun``.

cei2Mais avant, c`est-à-dire à 10h35 mn, le conseiller du président Laurent Gbagbo, chargé de la défense, Bertin Kadet a fait son entrée dans les locaux de la Cei, en compagnie d`un membre de la sécurité rapprochée de Laurent Gbagbo.


A 10 h 45 mn, le président de la Cei, Youssouf Bakayoko est parti de l`institution avec une pile de Pv. Son véhicule était escorté en direction du Vallon (rue du jardin) par deux 4x4 doubles cabines neuves de couleur blanche de la gendarmerie nationale et 2 véhicules de l`Onuci. Ce cortège est revenu à 11h 45 mn mais nous n`avons pas eu la possibilité de vérifier si le président de la Cei était ou non dans son véhicule.

Entre temps, les patrouilles des forces de l`ordre (gendarmerie, Cecos, Crs…), les Forces de maintien de l`ordre de l`Onuci se multiplient. La voie qui passe devant la Cei a été naturellement barrée par la gendarmerie qui assurait la sécurité du siège de la Cei. Elle était appuyée par des cordons de sécurité dressés par les éléments de Cecos de part et d`autre.

cei3A 11h 45 mn, à bord d`un véhicule banalisé, 2 éléments de la Force Licorne sont arrivés. Après avoir échangé durant 5 minute, avec les journalistes qui étaient au carrefour ``Duncan``, ils sont repartis. Il faut noter que plusieurs organismes nationaux et internationaux dont la Commission Européenne ont défilé également hier à la Cei.


A 12 h 15 mn, des agents du Cecos 41 qui étaient postés au niveau du carrefour ``Duncan`` ont demandé gentiment, sans autre explication aux journalistes, de quitter carrément les lieux pour leur propre sécurité. L`atmosphère était telle que les commerces situés dans la zone (pharmacie, banques…) ont fermé. Une chose est sûre, c`est qu`il se tramait assurément quelque chose de peu ordinaire qui a semé la psychose dans la tête de plus d`un Ivoirien.

François Bécanthy
Abidjan.net

Tag(s) : #International

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :