Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pauvrete.gif


A l’heure qu’il est, les populations Tchadiennes subissent une terrible famine qui mobilise les Ong internationales, mais semble laisser de marbre la clique de forbans campés au sommet de l’Etat qui se contentent d’en
minimiser l'ampleur dans les différentes régions du Tchad.

Plus dramatique : les tenants du pouvoir à N’djamena poussent la goujaterie au point de prétendre - avec un incroyable cynisme -  que le stock de sécurité alimentaire, ainsi que la capacité de stockage des céréales dans les différents magasins de l'ONSA seraient suffisants à faire face à la disette. Faux : la réalité est que tout cela est très largement inférieur à l'attente des populations affamées.


Dans l'ensemble,  le pays se trouve, au moment où ces lignes sont écrites, dans une situation généralisée et incoercible de famine.


Au lieu de tergiverser et jouer les fiers à bras, face à la réprobation internationale, le gouvernement devrait tirer l'alarme et s’atteler à voler urgemment au secours de ces populations. C’est le moins qu’il y a à faire. C’est uniquement cela qui serait juste et bon.


De près où de loin, chaque Tchadien est directement et irrésistiblement concerné par la pitoyable fatalité des enfants Tchadiens qui meurent chaque jour de faim et d’inanition.

Attention ! N’oublions pas que chacun de nous a un pied dans cette vie, et l'autre dans la tombe…

Aussi est-il impératif de lancer ce vibrant appel :


Debout frères Tchadiens qui vivez en France, en Amérique, en Allemagne, au Canada, en Angleterre, en Suisse, en Russie, en Arabie Saoudite et partout ailleurs à travers le monde.

Jeûnons, prions et offrons chacun, et sans plus attendre, une partie de nos trois repas quotidiens aux enfants Tchadiens qui meurent de faim.  Il s’agit ici d’une obligation d’aide à peuple en danger de mort, et même bien plus, d’un devoir urgent de solidarité nationale.

En ce moment où une grande et malheureuse partie de nos frères TCHADIENS ploie au pays sous la cruauté et le poids impitoyable de la faim, d'autres Tchadiens plus aisés – et parce qu’ils sont au pouvoir et possèdent les armes pour s’y maintenir - s'amusent en jonglant avec l'argent pillé en distribuant des centaines de millions de nos pauvres francs CFA aux griots soudanais au cours de fastueux mariages dignes seulement des mille et une nuits. Quelle honte et quelle injustice !

Dans les circonstances actuelles nous devons agir vigoureusement, et sans arrières pensées, en canalisant nos dons à travers une association humanitaire crédible dans la seule logique de porter  secours à nos enfants en apportant notre noble contribution.

Puisse  Dieu Tout Puissant et Miséricordieux exaucer nos prières et nous aider dans cette vie et celle de l'au-delà !

 

ORDJO HEMICHI Djimi

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0