Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pacotielle1.JPG

Ce samedi 12 octobre 2013 à Addis-Abeba s’est tenu un Sommet extraordinaire de l'UA, pour examiner les liens entre cette organisation africaine et la CPI. L’UA a décidé de demander au Conseil de sécurité de l'ONU,  comme le lui permet le Statut de Rome fondateur de la CPI, un ajournement des poursuites en cours à La Haye contre les dirigeants en exercice.

 
Donc si je comprends bien, les dirigeants veulent se protéger mais alors comment peut-on accepter cette idée de mandat soit disant donné au Sénégal pour juger le Président Habré. C'est en contradiction flagrante avec ce qui se passe au Sénégal contre l'ancien président tchadien
  Hissein HABRE. Le Sénégal devrait se ressaisir.

 
En 1990, l’ancien Président de la République du Sénégal, Monsieur Abdou DIOUF avait accordé l'asile politique au Président HABRE et à sa famille. Depuis son arrivée dans notre pays, il n’a jamais posé un acte violant cet asile. Au contraire, c’est l’Etat du Sénégal qui a violé tous ses droits allant jusqu’à piétiner des décisions de justice (Justice sénégalaise et la Cour de Justice de la CEDEAO) favorables au Président HABRE.

 
Aujourd’hui, notre pays, au nom du peuple sénégalais va abriter et organiser ce complot déguisé en procès. Nos dirigeants ont fait du «
procès» de Habré, une priorité nationale au détriment des préoccupations réelles des populations. Après un an et 8 mois de pouvoir, on s’attendait à la prise en compte des urgences des sénégalais mais hélas, cela ne semble pas être une priorité pour le pouvoir en place. Macky SALL a été élu pour régler les problèmes des Sénégalais, il n'a pas été élu pour liquider le président Habré.

 

Plus de 18 milliards de FCFA dégagés selon la presse nationale et internationale, pour sacrifier une seule personne au moment où le peuple sénégalais souffre. Les USA viennent de remettre un chèque de 500 millions de FCFA aux autorités sénégalaises pour financer ce procès. Qu’ont-ils fait pour réparer le tuyau de Keur Momar SARR ?

 

L’heure est grave. Nous n’avons plus le droit de garder le silence. Nous voulons savoir et nous avons le droit de savoir pourquoi toute cette énergie est mobilisée pour humilier ce panafricaniste qui n’a jamais courbé l’échine devant les Occidentaux comme nos dirigeants actuels savent très bien le faire ?  Mon engagement exprime la solidarité et la fraternité qui sont des valeurs fondamentales du peuple sénégalais. Le Président Habré et sa famille ont vécu dans la solidarité avec les populations sénégalaises, aidant et participant à des œuvres sociales, et en relation harmonieuse avec nos guides religieux. Il n'a pas été indifférent, loin de là, alors comment pouvons-nous être indifférents face aux forces organisées et coalisées pour le détruire lui et sa famille ?

 

Mon engagement se fait au nom de la Téranga, au nom de la justice, contre le complot, pour la solidarité entre les Africains. Hissein Habre a été un homme engagé pour défendre son pays et ne pas brader son pétrole, c'est pourquoi on le traque.

 

La jeunesse africaine doit s'engager dans la politique car la politique c'est quoi ? C'est le prix du riz, c'est le prix du gasoil, c'est le prix du kg de viande, c'est de l'électricité et de l'eau  normalement, c'est aussi les conditions de réparation du tuyau de Keur Momar Sarr, mais c'est aussi ne pas rester indifférent et silencieux quand des gens marchent sur le Sénégal pour venir liquider un homme et sa famille qui n'ont rien fait contre le Sénégal. Que les comploteurs attendent que le Président HH quitte le Sénégal pour aller le chercher. Nous Sénégalais ne devons pas nous salir les mains, et être utilisés par d'autres. NON !

 
Le Président HABRE n'a rien fait contre Sénégal, alors, nous ne pouvons pas le détruire, c'est honteux !

 

Regardez le scandale incroyable : on a la France, le gouvernement de Macky SALL, Idriss DEBY, la Belgique, l'Union africaine et les autres Ong dites de droits de l’homme, toute cette coalition internationale contre un homme seul avec sa famille.

 

Pourquoi j'ai dit le Gouvernement de Macky SALL et pas le Sénégal ?

 

Parce que les sénégalais ne sont pas tous d'accord avec ce qu'on fait au Président Habre, il faut qu'ils le disent plus haut, plus fort. Le  Sénégal, ce n'est  pas cela, ce n'est pas la trahison, ce n'est pas le non respect de la parole donnée à l'hôte que l'on a accueilli. Les sénégalais sont un peuple de foi, et nos préceptes religieux nous recommandent de ne pas trahir l'hôte, à qui on a offert l'asile.

 

Mon combat, mon engagement est d'opposer un refus à ceux qui veulent défigurer le Sénégal.

L'histoire nous jugera, jugera le Président Macky SALL et son gouvernement, mais on dira aussi, il y avait des sénégalais qui ont exprimé haut et fort leur désaccord, je serai de ceux-ci et mes enfants n'auront pas honte de moi.

 

Nous sommes des artistes et nous avons notre mot à dire dans cette nébuleuse qui a fini par ternir l’image de notre pays et écorché la TERANGA sénégalaise. Nous exigeons la libération du Président HABRE, prisonnier de Macky SALL.

 

Je vous remercie pour votre aimable attention

 

PACOTILLE

Tag(s) : #Articles- Affaire HH

Partager cet article

Repost 0