Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans un texte confus qui tient lieu d’article-analyse en date du 27/09 intitulé " Tchad : et si le conflit armé se délocaliserait au Sud ? "  M. MAKAILA a fait état d’un entretien qu’il avait eu avec un certain Colonel RAMADAN Chef d’état-major d’un Front Populaire pour le Redressement (FPR) qui aurait récupéré les élèments du MPRD du Colonel DJIBRINE DASSERT rescapés des derniers combats de KORBOL et MELFI.

C’est vrai que l’opposition politico-militaire tchadienne connait actuellement une véritable crise d’existence, cela ne peut en aucune manière ouvrir la voie aux agissements incontrôlés des différents vandales politiques en mal de légitimité qui peuplent actuellement les allées de la lutte bardés de leurs mensonges grossiers malheureusement répercutés par certains sites.


Aussi, il est à faire remarquer hautement aux oreilles insensibles, qu’il n’ya pas sur le territoire national une zone vierge qui attend une quelconque délocalisation de la lutte venant d’ailleurs. Le MPRD et les mouvements amis tel l’UFC/FPRN et le L’UFC/MUR ont bien longtemps investi cette partie du territoire et y ont dèjà combattu les forces adverses avec succés.


Enfin, l’Etat-Major des Forces combattantes du MPRD tient à démentir énergiquement les propos combien mensongers de ce colonel RAMADAN qui prétend les connaitre et les encadrer dans sa zone virtuelle. Par contre, le MPRD et ses mouvements amis dans la région restent ouverts aux autres organisations partageant les mêmes objectifs de lutte pour un véritable changement au Tchad.

 

 

Fait, le 5 Octobre 2010-10-04

 

Pour les Forces Combattantes du MPRD,

 

LE CHEF D’ETAT-MAJOR, ISSA MAHAMAT SEL

Tag(s) : #Politique