Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

hindadebyintoLe dernier sommet de l'UA africaine a été une occasion de plus pour ridiculiser notre pays sur le plan international. Idriss Deby Itno et Hinda Acyl continuent de malmener le Tchad.

Nous avons d'abord été frappé par le décor incroyable de la résidence du Tchad à Addis, une reproduction en miniature du palais présidentiel, un instant on a même cru qu'on était encore à Ndjaména. Une véritable folie, depuis la création de l'OUA et jusqu'à cette date avec l'UA, aucun pays ne s'est livré à un tel gaspillage, même feu Khadafi n'est pas tombé ci-bas. Surtout que maintenant les sommets sont délocalisés tous les 6 mois dans d'autres pays. L'Ethiopie n'est donc plus le centre politique de l'Afrique. Alors pourquoi cet investissement de plus de 4 milliards de francs cfa (officiel !) ?

 

En marge donc de ce dernier sommet de l'UA, le Tchad n'a rien trouvé de mieux que de vanter sa désastreuse politique de santé publique et particulièrement celle en matière de la lutte contre le Sida. Pour ce faire, une rencontre a été organisée autour d'un petit déjeuner où Idriss Deby et ses invités, 3 ou 4 pays, la Télé-Tchad n'a pas voulu les présenter convenablement et encore moins les interroger sur cette initiative tchadienne, ont eu un échange sur la question du Sida. Deby, avec son français dégradé, a fait un bref exposé de la situation du Sida chez lui. On a ainsi appris que depuis 10 ans l'Etat tchadien prenait charge gratuitement tous les malades du Sida. Deby a même solonellement annoncé que le Tchad se dotera d'ici 2014 d'un laboratoire de fabrication d'anti-retroviro.

Quelle blague ! on sait que le taux de prévalence au Tchad est le plus médiocre de toute l'Afrique centrale et dépasse même celui de la Cote d'Ivoire et du Nigeria. La sensibilisation sur le Sida est  quasi inexistante et se heurte à une stratégie qui n'a jamais pris. Alors à quoi ça sert de distribuer des médicaments si on ne peut pas réduire le nombre de malades. Ne dit-on pas qu'il vaut mieux prévenir que guérir ! même cela l'entourage de Deby l'ignore ou s'en fout royalement. Quand on sait que nos hôpitaux sont dépourvus de médicaments et d'appareils, avec une administration inexistante et des médecins régulièrement absents et désorientés, comment s'étonner que nos hôpitaux soient devenus de véritables mouroirs. L'hôpital de la mère et de l'enfant est une triste illustration pour ramener Deby et Hinda sur terre...

 

A Addis, on a vu Hinda parader dans les rues à la recherche du local qui abrite le bureau de l'organisation des premières dames d'Afrique de lutte contre le Sida (OPDAS) dont elle serait la vice-présidente. Un véritable délire ! On a compris pourquoi Deby a été facilement embarqué dans cette affaire de Sida qu'il ignore tout.

 

Et pour boucler la boucle, le Tchad a bénéficié du poste de Commissaire aux commerces et à l'industrie au sein de l'Union Africaine. C'est la soeur de Hinda Deby, Mme Fatimé Haram Acyl (épouse de Moukhtar Wawadahab, ex Ambassadeur du Tchad à Paris) qui a été choisie par le couple présidentiel pour occuper ce poste hautement stratégique. La soeur de Hinda a été déjà bombardée directrice générale de banque agricole il y a quelques mois. Son incompétence a été vivement décriée par ses collègues mais en vain.

 

Ainsi va le Tchad où on ne fait plus dans la dentelle pour placer enfants, frères et soeurs, proches parents, amis et doungourous et continuer le pillage systématique du pays. Tant pis pour les conséquences immédiates ou à court terme, tant pis pour les mécontents. Agissez ou résignez-vous !

 

La Rédaction d'Ambenatna

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0