Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Ghana, le Mali, l’Afrique du Sud, la Namibie, et le Cap Vert parmi les 50 pays les plus libres du classement RSF 2009. Le Tchad est 132 ème/175.
 


Le tout nouveau classement mondial sur la liberté de la presse, établi pas Reporters Sans Frontières (RSF), confirme la bonne santé démocratique de certains pays africains qui se sont hissés en haut du tableau ces dernières années, tandis que bon nombre de démocraties européennes ont perdu du terrain. A l’exemple de la France qui se retrouve à la 43ème place cette année, derrière quatre jeunes démocraties africaines. La situation générale de la liberté de la presse en Afrique reste néanmoins préoccupante.

La France, un modèle en matière de liberté de la presse ?

Pas sûr, à en juger le nouveau classement de la liberté de la presse de Reporters Sans Frontières (RSF), publié mardi. L’Hexagone figure, en effet, à la 43ème place du classement, juste devant le Cap-Vert (44ème) et loin derrière les jeunes démocraties africaines que sont le Ghana, le Mali, l’Afrique du Sud et la Namibie, respectivement 27ème, 30ème, 33ème et 35ème pays les plus respectueux de la liberté de la presse dans le monde. RSF estime que « la démocratie repose sur des bases solides et que le respect des libertés est garantis » dans ces 5 pays africains qui figurent au top 50 de son classement. La France perd de sont côté 8 points par rapport à 2008, poursuivant sa dégringolade qui dure depuis 2002, année de publication du premier classement RSF sur la liberté de la presse, où elle pointait à la 11ème place. « Nous mettons en cause une judiciarisation croissante des affaires de presse. Nous pointons aussi les récentes affaires de France3 et Rue 89 dont les journalistes se sont retrouvés convoqués par la police et ont été obligés de révéler les sources », regrette Jean-François Julliard, le secrétaire général de RSF, interrogé par 20minutes.fr. « L’ingérence des autorités politiques, notamment du chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy » est également épinglée dans le rapport RSF.

Si des avancées notables sont enregistrées ces dernières années en Afrique (au détriment de plusieurs Etats européens de tradition démocratique comme la France, l’Italie ou encore l’Espagne), la situation générale de la liberté de la presse reste néanmoins préoccupante sur le continent.

Madagascar, qui a été le théâtre d’une violente crise politique cette année, perd 40 points et plonge à la 134ème place.
Le Congo, où le journaliste d’opposition Bruno Jacquet Ossébi est mort dans des circonstances troubles, recule lui aussi de 24 places et se retrouve à la 116ème position. La Guinée, où une manifestation a été violemment réprimée le 28 septembre dernier, stagne à la 100ème place.
Le Niger de Mamadou Tandja, récemment suspendu de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et où des élections législatives très contestés ont été tenues le 20 octobre dernier, régresse de 9 points et campe à la 139ème place. Une surprise : le Zimbabwe (136ème) de Robert Mugabe, où pourtant la journaliste Jestina Mukoko a été enlevée puis incarcéré pendant plusieurs semaines fin 2008, réalise un bon de 15 points. « L’annonce par le gouvernement d’union nationale, cet été, du retour de la BBC, de CNN et du quotidien indépendante The Daily News est (…) porteur d’espoir.
La Mauritanie, où l’élection du général Ould Abdel Aziz s’est déroulée sans heurts en juillet 2009, grappille aussi quelques points.
Le Soudan (148ème), le Rwanda (157ème), la Guinée équatoriale (158ème), la Somalie (164ème) et l’Erythrée (175ème), habitués à être en bas du tableau, ferment sans surprise la marche.

Le Maghreb en net recul

Le Maghreb, en net recul ces dernières années, n’est guère mieux loti. L’Algérie perd 20 points en un an, et sombre la 141ème place ; le Maroc (127ème), où interdictions, saisis de journaux et poursuites judiciaires contre les journalistes se sont multipliées cette année, recule de 5 places et confirme une tendance qui a commencé il y a 3 ans. La Tunisie, où le président Ben Ali s’apprête à briguer à 5ème mandat, remporte la palme du pays le plus réfractaire à la liberté de la presse au Maghreb.

Le classement 2009 de la liberté de la presse dans le monde, établi par RSF, concerne la période allant du 1er septembre 2008 au 1er septembre 2009. Les critères se basent sur un questionnaire, où sont recensées, en 40 points, aussi bien les atteintes contre les journalistes (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, disparitions, surveillance, etc.) que les diverses formes de pression qui peuvent être exercées sur les médias (amendes, censures, saisies, perquisitions, boycott publicitaire, etc.).

Classement du Tchad de 2002 à 2009

Années

Classement/175

2002

87

2003

88

2004

106

2005

109

2006

124

2007

113

2008

133

2009

132

Consulter le classement 2009 de la liberté de la presse ici : http://www.rsf.org/fr-classement1001-2009.html

Tag(s) : #Divers

Partager cet article

Repost 0