Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



La milice débyfole a entrepris une expédition digne des périodes coloniales en allant intervenir en République centrafricaine dans la ville de Birao.

En écoutant le chef d’état-major de la débyfolie excédant, nous apprenons avec exaltation que ses forces intervenaient pour éradiquer de ce qu’il restait du nid des mercenaires.

La 1ère casse s’est faite après l’entrée des forces de la dictature à Birao, chassant les rebelles de CPJP vers les zones de 3 frontières, et tombant nez à nez avec les braves combattants de l’opposition armée, ceux qui ont opté pour la continuité de la lutte.

Les 3 embuscades advenues dans cette zone jusqu’à la matinée de lundi 13/12/2010 au matin donne ce bilan :

Côté ami :

Nous déplorons 5 morts, 28 blessés et 3 disparus.
Aucun matériel détruit compte ténu de l’évolution des forces à pieds.

Côté ennemi :

53 morts et 32 blessés qui sont actuellement à la garnison du camp des Martyrs à N'Djamèna.

Joint par téléphone depuis N'djamèna, certains blessés laissent entendre que l'ordre a été donné pour ne jamais dire qu'il y a eu combat avec des éléments tchadiens. Qu'ils ont seulement combattu les rebelles centrafricains.

Parmi les morts ennemis :

Le Com RM, le colonel Isaac Djongoss, le colonel Ouardougou Hakouma, le capitaine Allatchi Taher, le Com RM 3e adjoint Khamis Hanno, le lieutenant Idriss Doungous.

Matériel détruit et récupéré :

18 Toyota récupérés dont 2 montés de 12.7
3 lances roquettes B10 récupérés
2 sol-sol récupérés
8 véhicules de transport de troupes détruits.

Aux dernières nouvelles, Ousmane Bahr Itno, neveu de la dictature et sbire du régime, se dirige de la bourgade de Goré au Tchad avec des éléments du GR vers la ville centrafricaine de Birao…À suivre


Le Tchadanthropus-tribune

 

ASSILECK HALATA Mahamat

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0