Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A L’Attention de la rédaction de Jeune Afrique

Objet : Droit de réponse du  Front Populaire pour le Redressement  (FPR) 

Dans sa rubrique « confidentiel », votre journal numéro 2658, du 18 au 24 décembre 2011,  consacré à la Centrafrique, a publié un article diffamatoire, infondé et dénué toute objectivité, intitulé : « L’homme qui veut libérer les peuls », où vous n’avez pas hésité à porter  atteinte à la personne, du Leader du Front Populaire pour le Redressement (FPR), le Général Baba Laddé, en faisant usage de qualificatifs dégradants et réducteurs.

Profondément indignés par les propos injustes rapportés dans votre journal, la Cellule de Communication du FPR se permet d’apporter la réplique en livrant quelques éclaircissements à l’opinion publique nationale et internationale. En effet, contrairement à vos allégations, le faisant passer pour un sous-officier, le Général Baba Laddé fût un ancien officier de l’armée tchadienne.

Ainsi, face aux multiples dérives autoritaires d’un pouvoir clanique et hégémonique, décrié par l’ensemble du peuple tchadien en butte à toutes formes d’injustices, le Général Baba Laddé a décidé d’entrer en dissidence ouverte afin de s’opposer au régime d’Idriss Deby.

Inversement  à vos affirmations grossières prêtant au leader du FPR l’ambition : « de fédérer tous les Peuls, de la Mauritanie à la République démocratique du Congo. », nous précisons que notre organisation n’est pas seulement composée que de Peuls,  nous sommes constitués d’une structure qui comprend : Hadjarai, Sara, Arabes, Goranes, Zaghwas, Peuls, etc…reflétant la diversité tchadienne. En conséquence, nous nous limitons à délivrer notre pays de la dictature.

Pour  rappel, depuis sa création en 2008, le FPR n’a jamais fait recours aux « rackets et pillages», tel que J.A a mentionné sur la base d’informations véhiculées par nos détracteurs dont le but est de dénaturer notre noble combat. Scandalisés, nous trouvons moralement inadmissible qu’un grand hebdomadaire comme le vôtre, en arrive à distiller des informations erronées sans pour autant en vérifier la fiabilité. Il serait plus cohérent et juste de votre part, d’envoyer  un  reporter sur le terrain, nous rencontrer,  avant de diffuser  des  propagandes calomnieuses  colportées  ça et là  à des fins nuisibles.

Par ailleurs, le Général Baba Laddé n’a nulle part, lancé un appel à une quelconque : «  grande alliance entre les Touaregs, Aqmi, les indépendantistes de l’Ogaden, les Sahraouis du Polisario et, bien sûr, les Peuls », comme vous l’affirmez également  dans le même article. Cependant, il a lancé un appel à la cohésion, la fraternité, à l’unité et à la paix entre les tous les peuples du Sahel.

Pour finir, le FPR conseillerait vivement à la rédaction de Jeune Afrique de plaider en faveur de la cause des peuples qui mènent des combats justes et nobles pour leurs survies, plutôt que de se livrer à une recherche effrénée de prébendes et gains faciles en ouvrant ses colonnes aux régimes autocratiques et tyranniques qui écrasent leurs citoyens et confisquent les libertés individuelles et publiques au nom d’une pseudo-démocratie.
 
Fait, le 27 décembre 2011


Pour le Front Populaire pour le Redressement (FPR)
La Cellule de Communication

Tag(s) : #Politique