Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

soubaine.jpg
Annoncé dans un premier temps comme Premier ministre à la place Youssouf Saleh Abbas, puis Secrétaire général du MPS, Secrétaire général de la présidence, Directeur de Cabinet civil du président...,
Ahmat Hassaballah Soubiane
a finalement atterri au poste de Conseiller spécial du Chef de l'Etat, sans porte-feuille. C'est à dire sans réelle fonction, une sorte de réserviste à qui on peut confier n'importe quelle mission. On peut par exemple le charger d'apporter une lettre au Président Bozizé... 

Le président du Mouvement National (MN) est donc tombé si bas, faussant ainsi tous les pronostics faits depuis plusieurs mois sur son cas et sur celui de ses compagnons. Lorsqu'il s'installera dans l'un de ces luxueux bureaux de la présidence de la République, Soubiane ne manquera certainement pas d'apprécier à sa juste valeur son investissement pour arriver à ce stade.

Exil et rébellion armée pendant plusieurs années, investissements personnels et collectifs, des sacrifices tant humains que matériels et financiers pour finalement devenir un simple Conseiller à la Présidence de la République. Il faut vraiment être Soubiane pour accepter un tel traitement.

Des Conseillers de son genre, Deby a plus d'une douzaine à sa disposition et en change comme des chemises. Certains n'ont pas bougé de N'djaména pour y arriver. Tandis que d'autres n'ont même pas cherché ce poste et ont été nommé un beau jour. Il y en a même des femmes.

 

Interrogation aussi sur le sort de ses compagnons laissés en rade. Ces derniers n'ont pu trouver une planque pour s'abriter et ont dû opérer un retour à la case de départ. Les dernières nouvelles nous informent que Bourma Daoud est reparti en France, très déçu. Ahmat Baboye Thiam, porte-parole du MN, devrait retrouver Bamako. Quant à Mahamat Daoud, le chargé de mission du FSR, il tourne en rond à N'djaména. Hassane Chérif avait donc raison de refuser de s'embarquer dans cette aventure incertaine. Il en est de même pour le Capitaine Ismael et ses hommes qui continuent dignement la résistance armée.

 

Quel type de chef a été donc Ahmat Hassaballah Soubiane ? Que doivent penser tous ceux qui l'ont suivi et qui aujourd'hui sont abandonnés à leur triste sort ? N'en parlons pas de ceux qui n'ont pas eu la chance de vivre cette descente aux enfers. Qu'ils reposent en paix.

 

Mahamat Issa
Abidjan

Cote d'ivoire.

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0