Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ministreallemand-copie-1.jpg
Le ministre allemand de la Défense, Karl-Theodor zu Guttenberg, accusé de plagiat, n’est désormais plus titulaire de son titre de docteur en droit, a annoncé mecredi l’université de Bayreuth.

« L’université de Bayreuth retire à M. zu Guttenberg son titre de docteur », a annoncé le président de cette université bavaroise, Rüdiger Bormann, au cours d’une conférence de presse à la télévision. La thèse de M. zu Guttenberg « n’a pas donné lieu à un travail scientifique correct », a ajouté M. Bormann.

Le ministre, qui nie le plagiat, avait reconnu la semaine dernière « de graves erreurs » dans sa thèse de droit, et avait demandé cette semaine à l’université de lui retirer son titre de docteur. Il est accusé d’avoir recopié dans sa thèse des passages entiers sans citer leurs auteurs. Cela lui a valu au moins deux plaintes en justice et le surnom de « Baron copier-coller » ou « Baron von Googleberg ».

Mercredi, avant l’annonce par l’université, le ministre avait répondu pendant plus d’une heure aux questions des députés du Bundestag (chambre basse du Parlement), reconnaissant à nouveau avoir commis des « fautes graves » dans la rédaction de la thèse, mais rejetant les accusations de plagiat. Il avait obtenu son titre de docteur en 2007. 

felix.jpg
Ce malheureux évènement nous rappelle forcément notre compatriote le Dr. Félix Ngoussou
qui a tristement plagié, pour le compte de Timane Erdimi, le discours de l’ex-président Haïtien Jean Bertrand Aristide prononcé à l’occasion du 198e anniversaire de la proclamation de l’Indépendance d’Haïti en 2002. Comparaison n'est pas raison dit-on mais là, nous sommes très curieux d'en savoir un peu plus sur la thèse de Monsieur Félix Ngossou qui lui a valu le titre de "Docteur".

Au delà de la petite personne de Félix Ngoussou qui, comme l'a démontré Mahamat le Vérificateur, a plagié plus de 5 fois dans ses différentes publications, nous lorgnons aussi du côte de ces jeunes fénéants qui copient les mêmoires des autres étudiants disponibles dans les bibliothèques ou qui, carrément, sous-traitent leur mémoire de fin d'études auprès d'autres personnes. Nous savons tous que ce sont des choses qui existent bel et bien et qui méritent qu'on en parle car les conséquences d'un tel comportement peuvent être désastreuses. A bientôt donc pour un focus sur le monde des étudiants d'aujourd'hui.

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0