Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

hindadeby.jpgL'ASECNA est à nouveau dans une zone de turbulence. Une deuxième crise majeure secoue l'Agence panafricaine dirigée par Monsieur Youssouf Mahamat depuis décembre 2004. Rappelons qu'en 2008, une crise similaire a gravement perturbé les activités normales de l'ASECNA et a même conduit le Sénégal à reprendre en main la gestion commerciale de ses aéroports.

Depuis quelques jours, la presse sénégalaise fait état d'une vive tension entre le Direction générale de l'ASECNA et le Ministre Sénégalais des transports aériens et des infrastructures, Monsieur Karim Wade. Ce dernier a officiellement réagi à la requête introduite par le Tchad en vue de la reconduction du mandat du Directeur général sortant, Monsieur Youssouf Mahamat.

En effet, profitant des conclusions d'un groupe d'experts qui a proposé la modification de la Convention qui régit actuellement le fonctionnement de l'ASECNA, le gouvernement tchadien a saisi l'occasion pour remettre sur la table la candidature du Tchad en la personne du Directeur général sortant, Monsieur Youssouf Mahamat. Le mandat de 6 ans non renouvelable pourrait être ramené à 4 ans renouvelable une fois.

Monsieur Youssouf Mahamat dont le mandat, non renouvelable, se termine en décembre prochain, a reçu le soutien officiel du gouvernement d'Idriss Deby. Ce soutien indispensable à toute candidature permet à Monsieur Youssouf Mahamat de postuler à un second mandat si la nouvelle convention proposée par le groupe des experts vient d'être adoptée. Mais d'ores et déjà, le Sénégal et plusieurs autres pays de l'Afrique de l'Ouest ont clairement manifesté leur désaccord et entendent s'opposer au dit projet. Un bras de fer est ainsi engagé entre le Tchad et le Sénégal et risque d'affecter l'entente cordiale affichée ces derniers mois entre les deux chefs d'Etat, Idriss Deby Itno et Abdoulaye Wade.

Notons que plusieurs pays ont déjà manifesté leur intérêt et comptent présenter un candidat. Il s'agit du Mali, de la Mauritanie, du Togo et même de la Guinée équatoriale. La conférence des ministres des transports des pays membres de l'Asecna qui s'ouvrira le 28 avril 2010 prochain à Libreville sera houleuse.

A suivre...

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0