Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

deby2012.jpg

L'annulation en dernière minute du rendez-vous a été mal digérée à Ndjamena ! Il faut rappeler que François HOLLANDE a tout fait pour éviter le premier des ITNO, exactement comme le choléra. Depuis son accession au pouvoir en Mai 2012, il a reçu tour à tour Macky SALL, Ali BONGO, OUATTARA, ELLEN JOHNSON SEARLEF, Blaise COMPAORE, ALPHA CONDÉ, DIOCOUNDA TRAORE, SASSOU, JACOB ZUMA, ISSOUFOU, YAHY BONI, etc.

Non seulement, il a évité soigneusement le président - sultan mais ses services diplomatiques ont résisté aux demandes pressantes, et au lobbying de tous les missi dominici grassement payés pour décrocher le précieux sésame. Le lobby militaire a rappelé que le "mercenaire" Deby pouvait être encore utile, au Mali par exemple. Il a, déjà, à ses propres frais, ou plutôt, sur le dos du pauvre contribuable tchadien, rassembler des hommes à Moussoro, verser des primes motivantes pour qu’ils soient prêts à mourir pour la lutte contre le terrorisme.

L'agenda surchargé du chef de l’Etat Français a servi de prétexte pour repousser la poignée de main. Sans se démonter, DEBY lance ses troupes pour un rendez-vous en marge du Sommet des Nations Unies, Hollande refuse à nouveau. Idriss DEBY enrage et décide de ne pas se rendre aux Nations Unies, histoire d'éviter un second camouflet ! Le ministre des Affaires Etrangères M. FAKI y va et rentre, lui aussi, bredouille et très amer sur l’avenir des relations franco–tchadiennes. De retour à Ndjamena, le chef de la diplomatie tchadienne, sur les plateaux de la télévision nationale, fait une sortie, quelque peu alambiquée, sur l'engagement des troupes tchadiennes au Mali ! Plus rien n’est sur. Le ton est en retrait pour des responsables qui avaient déjà attaché leurs dolo-dolos en direction du Nord Mali.

Il y a 48h, l'Ambassadeur de France au Tchad transmet, par son canal un courrier relatif au "report" du rendez-vous entre DEBY et HOLLANDE, avec l'assurance que la « rencontre ratée » aurait bien lieu, au Sommet de la Francophonie à Kinshasa, au milieu du charivari général autrement dit.

Ce fut le clou au milieu de la tête de DEBY. Il convoqua le Secrétaire Général des Affaires Etrangères, en l'absence du ministre et lui demande dare-dare de répondre au président Français qu’il n’est pas demandeur d’une rencontre avec lui et c’est pour cela qu’il boycottera le Sommet de la Francophonie....


Cliquez sur ce lien pour lire la suite de l'article

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0