Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout d'abord, nous saluons et remercions un certain frère tchadien du nom de Mr Ali Saleh T. se faisant résidant à Rotterdam, en Hollande pour son point de vue du 22 Décembre 2004, en contre réaction à notre article intitulé " Réaction à l'interview de son Excéllence l'ex-ambassadeur du Tchad aux US, Mr Ahamat Hassaballah Soubiane" daté du 5 Décembre 2004 et publié dans de sitewebs dont en voici la réduffision :

"Excéllence, j'ai l'honneur de réagir à votre interview du 17 Novembre 2004 pour apporter mon opinion personnelle à qui veut entendre concernant :

* Votre passé avec MPS; soyez honnête avec vous-même que vous aviez cautionné, contribué, etc, à toutes les actions bonnes ou mauvaises par le MPS durant des années.

* Votre promotion; c'etait bel et bien en échange de votre fidélité au président Deby qui vous a propulsé au devant de la scène nationale (ministre de l'interieur et de la sécurité, prefet à Moundou la 2e plus grande ville économique du Tchad, etc) et internationale(plusieurs missions diplômatiques, ambassadeur du Tchad aux Etats-Unis d'Amerique, etc).

* Votre defection de MPS; certainement vous aviez mal évalué la situation au Darfour croyant que c'etait l'occasion pour venir au pouvoir par l'Est comme avaient fait Hissein Habré et Idriss Deby par le passé.

* La création de votre CDDC : alors, maintenant chacun peut créer un parti à partir de son domicile. Donc il y aura sept (7) millions de partis politiques pour choisir un Président de la République, n'est-ce pas ?

* Votre vision pour le Tchad : par exmple, prenez le cas de Idriss lui-même au temps de Hissein Habré, qu'est-ce qu'il n'a pas dit soi-disant un changement ? Les gens à qui il aurait confié sa vision pour le Tchad disent aujourd'hui qu'ils n'ont plus confiance en personne désormais parce qu'il avait, dit-on, vraiment proné de la justice et le developpement ! Prenez le cas de notre frère Hassan Fadoul Kitir, qu'est-ce qu'il n'a pas fait avec Idriss ? Qu'est-ce qu'il n'a pas trouvé avec Idriss ? Qu'est-ce qu'il n'a pas raconté sur son ami président ? Soyons honnête et objectif, même si on a raison ou non vaut mieux être dans un seul camp jusqu'à preuve de contraire que de changer chaque jour une autre position.Par exemple, même actuellement, quand Idriss nous donne du travail, on chante pour lui, on fait tout ce qui nous semble bon mais dès qu'il nous enleve du travail nous le critiquons en le qualifiant de mauvais Président ! Quelle genre d'esprit à la mode ?

Il y a un proverbe du village qui dit qu'il n'y a pas de femme savante ni un meilleur âne, car par là, je voudrais signifier que la politique surtout de l'homme africain c'est le ventre et la famille seulement...

Tout ce que je sais c'est que dépuis l'indépendance en 1960, le Tchad n'a jamais connu un Président qui aurait instauré une justice en bonne et dûe forme; le problème du Tchad est un problème de justice seulement, avec une bonne justice on ne se souciera même pas de quelle tribu est-on, de quelle couleur est-on(noir ou arabe), de quel lien avec le Président, etc, mais une telle genre de justice ne sera jamais un cadeau par la nature.
 

Montréal, le 5 Décembre 2004
Mr Korei Djimi
 
 
Enfin, vive l'unité contre la dictature au Tchad ! Notre frère Ali Saleh T., où êtes-vous aujourd'hui ? Il est juste question de temps pour se rendre compte de vraies réalités dans le temps et dans l'espace.Vous nous aviez traité d'opposant de façade dans votre intervention qui etait trois fois plus longue que mon article tout en chantant pour notre frère Ahamat Hassaballah Soubiane !

Il faudrait bien même admettre que toutes les personnes n'ont pas la même façon de voir les choses mais, mais pour nous tchadiens, il nous semble que nous sommes à peine de pareils aux mêmes d'une manière ou d'une autre et de façon très ridicule d'ailleurs n'est-ce pas ? !

Parce qu'entre Décembre 2004 et Avril 2010, nous avions dit, vu, entendu ou connu beaucoup de choses, autrement dit, pouviez-vous paraphraser la phrase suivante dans notre article ci-déssus '' Soyons honnête et objectif, même si on a raison ou non vaut mieux être dans un seul camp jusqu'à preuve de contraire que de changer chaque jour une autre position ? '' fin de citation.
 
Alors, le plus important pour nous tchadiennes et tchadiens aujourd'hui n'est pas de se critiquer, n'est pas de soutenir X ou Y personne en fonction d'affinité éthnique, etc, à la longueur de mois, voire des années mais c'est l'unité totale contre la dictature qui nous est imposée par intermédiaire des hommes sans foi ni loi par des Lobbys français qui se succèdaient au pouvoir en France !
 
Vive le Tchad, vive la résistance pour la paix, la justice et la démocratie au Tchad !

Korei Djimi, président de RTJ
Toronto, le 2 Mai 2010
Tag(s) : #Politique