Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

femme-agro.jpgIl n’est pas redondant de rappeler combien les femmes vivent difficilement la discrimination dans l’environnement du travail en général, et surtout dans celui africain. Leur représentativité dans les secteurs formels de production en traduit nettement leur quasi-absence. En Afrique subsaharienne et en Asie du Sud, le secteur de l’agriculture représente plus de 60 % de l’emploi des femmes[1].

Cette situation n’est pas sans impact sur l’état de la pauvreté quand on sait que c’est de ces faibles revenus des femmes que s’anime l’essentiel de la vie sociale (scolarisation et alimentation des enfants, « self » prise en charge, …).

Aussi, il important qu’une nouvelle stratégie porteuse de mesures incitatives voire coercitives puisse être mise en œuvre à l’égard des entreprises et autres organisations pour une correction de cette injustice sociale. Cela tient de la responsabilité sociale des entreprises subsahariennes qui doit être impulsée par les Etats concernés. En tout état de cause, la cotation pourrait être une hypothèse de solution.

L’analyse approfondie de la femme au travail et de son corollaire d’avantages sociaux pour la famille ne devrait pas être la fin d’une bataille pour l’équité. Il convient de noter que celles qui exercent un emploi rémunéré ne sont pas toujours à l’abri des velléités des milieux professionnels. Si elles ne sont pas reléguées aux tâches peu valorisantes, elles sont écrouées au bas de l’échelle, manquent de développement de leurs compétences, ou pire sont sujettes à bien de difficultés avilissantes comme le harcèlement sexuel.

Lire la suite sur http://danielus.over-blog.com

Tag(s) : #Question sur l'Actualié

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :