Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Parti socialiste a réclamé aujorud'hui "que la vérité soit faite" sur le sort de l'opposant tchadien Ibni Oumar Mahamat Saleh, disparu il y a deux ans, et rappelé à Nicolas Sarkozy l'exigence de "vérité" qu'il avait formulée à son sujet lors d'une visite au Tchad en 2008.

"Le Parti socialiste demande que toute la vérité soit faite sur la disparition puis l'assassinat d'Ibni Oumar Mahamat Saleh", a indiqué le secrétaire national du PS à l'Europe et aux relations internationales Jean-Christophe Cambadélis.
L'impunité serait "inacceptable et constituerait un précédent dangereux", a ajouté M. Cambadélis, avant de demander "qu'une véritable commission d'enquête internationale soit mandatée", la commission d'enquête tchadienne "n'ayant pas pu éclaircir véritablement les conditions de cette disparition".

"La France veut la vérité et je ne cèderai pas sur ce point", avait affirmé Nicolas Sarkozy lors d'une visite au Tchad le 27 février 2008.
"Le PS ne réclame rien d'autre que le respect de cette parole présidentielle et l'établissement de la vérité", a indiqué le PS.

Secrétaire général du Parti pour les libertés et le développement (PLD) et porte-parole de la coalition de l'opposition tchadienne, M. Ibni a été arrêté le 3 février 2008 à son domicile par des militaires tchadiens, après une attaque avortée de la rébellion sur N'Djamena. Une commission d'enquête a conclu que M. Ibni était selon toute vraisemblance "décédé".

Source : Afp

Tag(s) : #Politique