Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

deriba


J’ai lu ce mercredi 13 juillet 2011 sur le site seneweb.com la réaction de Monsieur Iba Der Thiam - Historien et Député à l'assemblée nationale du Sénégal - portant sur la déclaration de l’ancien Président Tchadien Hissein Habré, exilé au Sénégal depuis une vingtaine d’années. Monsieur Hissein Habré a en effet déclaré lors d’une interview accordée à l’hebdomadaire sénégalais "La Gazette" qu’il usera de tout son droit de légitime défense pour s'opposer contre toute personne qui viendra l’arrêter et le livrer à ses ennemis au Tchad
.

En ma qualité de ressortissant tchadien vivant au Sénégal dans le cadre de mes études universitaires, j’use de mon droit de réponse pour réagir aux propos maladroits et irrespectueux de Monsieur Iba Der Thiam qui a traité le Président Habré d’ingrat et d’arrogant.

D'emblée, il faut dire que dans cette affaire, l’ancien Président Tchadien Hissein Habré n’a aucun compte à rendre au peuple sénégalais, sinon que de lui témoigner toute sa reconnaissance et sa gratitude pour l’avoir accueilli et accepté au Sénégal avec tous les égards de la légendaire Téranga. Aussi, vous me permettrez de survoler tous les nombreux soutiens publics clairement exprimés et maintes fois renouvelés de sénégalais de tout bord que ne cessent de recevoir le Président Habré. Feus Mame Abdoul Aziz Sy Dabakh, ancien Khalif général de la confrérie Tidjane et le Juge Kéba Mbaye, deux hommes d'une notoriété sans égale au Sénégal, ont de leur vivant particulièrement insisté sur leur soutien à Monsieur Hissein Habré.
 
 

Je pense en toute objectivité que l’Etat du Sénégal sous le magistère de Me Abdoulaye Wade n’a aucun reproche à faire à Monsieur Habré. Car, ce dernier a mené une vie discrète et effacée, respectant à la lettre toutes les conditions draconniennes liées à son statut d’exilé politique. De ce fait, il n'a jamais eu un seul problème avec les autorités et la population. Bien au contraire son intégration est une réussite exemplaire. Rappelons que c’est le Président Abdou Diouf qui a accordé l’asile politique à Hissein Habré il y a 20 ans déjà.

En sa qualité d’Historien, Monsieur Iba Der Thiam est certainement bien informé des évènements qui secouent encore le Tchad et ce depuis pratiquement son indépendance en 1960. Comme proche collaborateur du Président Wade, il n’ignore pas non plus les multiples ingérences de ce dernier dans cette affaire aux contours politico-judiciaires. D’ailleurs, je rappelle ici qu’en 2005 lorsqu’Abdoulaye Wade décida, exactement dans les mêmes circonstances troubles, d’expulser l’ancien Président Tchadien vers le Nigéria pour le remettre entre les mains du Président de l’UA Oluségun Obasanjo, n’eut été la mobilisation générale des populations sénégalais, Abdoulaye Wade aurait accompli son forfait.


Aujourd’hui encore, l'idée titille son esprit malsain et la tentation est bien là. Abdoulaye Wade revient souvent à la charge et chaque fois il tente une autre forfaiture plus grave. Pour 20 milliards de francs promis par Deby, il était prêt à livrer un homme à ses ennemis. Et quand la principale victime se défend, voilà que Monsieur THIAM, griot attitré des Wades, le traite d’ingrat et d’arrogant et ose même exiger des excuses au nom du peuple sénégal.

Monsieur Iba Der Thiam doit s'arrêter un instant de chanter les louanges de son Maître Wade et regarder qui se dresse devant lui. Aussi incroyable que cela puisse paraître, Monsieur Thiam s'attendrait à ce qu'on puisse conduire, sans la mondre résistence, un homme à l'abattoir comme un mouton. C'est mal connaître l'histoire du Tchad. Gorée, symbole de l'esclavage, nous rappelle constamment que cette pratique barbare et inhumaine est terminée depuis fort longtemps
.

 

Sans vouloir m’immiscer dans les problèmes internes sénégalais, je ne peux résister de demander à Monsieur Iba Der Thiam, de quel peuple parle t-il quand il demande des excuses au nom du peuple ? Si c’est le peuple sénégalais, il se trompe lourdement. L’arrogance et l’ingratitude sont les marques déposées du régime Wade. Toutes les forfaitures constatées ces 10 dernières années ont directement conduit aux évènements du 23 juin dernier. Vous avez eu votre salut grâce à Me Elhadj Diouf qui, en marchant à pieds de l'assemblée nationale à son domicile, a draîné avec lui la foule qui vous assiègeait. Sans ommettre vos connexions avec le pouvoir criminel de Khadafi et d'Idriss Deby, patentes et connues de tous. Votre boulimie financière a fini par vider votre âme de toute dignité humaine. Vous piétinez les principes les plus élémentaires du droit et de l’islam.

Monsieur Iba Der Thiam, vous êtes pourtant vous-même une de nombreuses victimes des coups tordus d’Abdoulaye Wade. Au Sénégal, tout le monde sait comment le vieux maçon vous a ferré à vie. La vidéo vous montrant en galante compagnie d’une prostituée dans votre chambre d'hotel à Paris lors d’un voyage officiel avec Wade est de notoriété publique à Dakar. Avec ce film, vous êtes contraint à jamais à obéir à l'oeil et au doigt de votre Maître au propre comme au figuré. Excusez-moi du peu mais vous avez déçu le peuple sénégalais qui a pourtant beaucoup apprécié votre contribution à l’assemblée nationale sous Abdou Diouf et vos efforts pour l’alternance politique. Vous êtes aujourd’hui réduit au rang d'un historien Wadelogue !
       

Je finis par vous signifier qu’il n’y aura aucune excuse à vous adresser. Ni aujourd'hui, ni demain. Finalement dans quel monde vivez-vous Monsieur Thiam ? Depuis quand la victime présente des excuses à ses kidnappeurs ? C’est plutôt vous qui devriez avoir honte et présenter vos plates excuses au président Habré et à vos compatriotes. Hissein Habré n'est ni votre égal, ni à votre niveau. Retenez en fin qu'il n’y a pas de précédent entre le peuple sénégalais et le peuple tchadien qui ont toujours vécu dans l'harmonie et ce n’est pas votre pouvoir agonisant qui va bouleverser cette fraternité historique.

 

Avec tous mes respects.

 

Kich Kichi
Dakar – Sénégal

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0