Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moudeina Bourdon Padare

Me Padaré en compagnie Bourbon et Moudeina lors du procès
contre le Commissaire Mahamat Wakaye
 

 

 

 La radio françafricaine RFI a annoncé ce jour que l'Etat tchadien se constitue partie civile dans l'affaire Habré. Me Jean Bernard Padaré, Avocat à Cour d'Appel de Ndjaména, a été désigné pour représenter l'Etat dans cet éventuel procès.

Interrogé sur la radio françafricaine, Me Padaré hésitant, n'a pu résister de lâcher ce qui préoccupe réellement l'Etat tchadien, entendez ici le président Idriss Deby Itno, plus connu à Moursal et dans les milieux sudistes sous le sobriquet de "Patience". Me Padaré va plus loin et affirme que la sortie récente à Paris des Avocats de l'ancien Président Hissein Habré a fait mouche à la présidence de la République. Et pourtant ce n'est qu'une première en France !

Me Padaré a donc une lourde mission, celle de laver un homme trempé dans tous les crimes odieux et imprescritibles et tâché des orteils jusqu'aux oreilles de sang indélibile. Aussi, il sera obligé de se dédire et se discréditer gravement car lui même n'ayant jamais épargné le régime Deby des multiples violations des droits de l'homme. Précisons que Me Padaré est le principal actionnaire avec 70% du journal "La voix du Tchad" qui a égratiné ce dernier temps le régime impopulaire et corrompu du MPS et a subi les foudres de ses tortionnaires intouchables.

 

Cadrons les choses en rappelant les dires de Me Jacquelines Moudeina, tête de fil de la coalition "kartchas" anti-Habré, lors de la toute récente émission -Archives d'Afrique- : " Sur le plan international c'est Hissein Habré qui est poursuivi mais au plan national, nous allons traquer tous ceux qui ont travaillé sous ce régime et ils sont nombreux..." . Complétons avec ce qui se dit hors micro : les "Doums" sont particulièrement ciblés, y compris Idriss Deby tôt ou tard. 

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0