Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

nafidiallo.jpgUn célèbre guérisseur et voyant béninois avait, en début d’année, fait connaître ses prévisions pour l’année selon son étude des astres. Voilà ce qu’il en disait : « Cette année qui commence sera une année difficile où les hommes connaîtront beaucoup de problèmes financiers. Je vois beaucoup de destructions et de nombreuses personnalités et autorités vont disparaitre dans des conditions difficiles. » Force est de constater que l’année 2011 est décidément placée sous le signe de la chute des puissants ; des Chefs d’Etat des pays arabes emportés de manière totalement imprévisible à celle de la mort de Ben Laden, de façon inattendue, en passant par Laurent Gbagbo et maintenant l’affaire DSK. Des hommes de pouvoir, puissants, riches ont été emportés par leur peuple ; il en est ainsi de l’affaire DSK, digne des séries télévisées américaines dont le monde entier raffole. Et là aussi la réalité a dépassé la fiction.


Cette affaire dérange l’establishment médiatique et politique en France. Elle dérange parce que d’abord elle a lieu aux USA, et la justice américaine a administré des leçons qui restent en travers de la gorge à la fois de la classe politique française et des médias. Les journalistes français n’ont pas dénoncé les dérives de DSK, les hommes politiques se sont tus car, DSK est un des leurs et il s’apprêtait à postuler pour diriger la France. Preuve s’il le fallait des relations de dépendance et de solidarité corporatiste existant entre les deux corps. Mais aussi et surtout des liens étroits d’amitié, d’appartenance aux mêmes réseaux d’influence qui font que, malgré l’ignominie de tels actes, tout ce beau monde positionné au sein des médias, de la politique ou du monde judiciaire va se mobiliser pour exprimer à DSK leur solidarité intelligente, agissante et bruyante. Qu’importe les faits et surtout qu’importe la victime ? Pour eux, c’est DSK, leur ami, leur alter ego qui est la victime ; il ne peut pas en être autrement.

Cliquez sur ce lien pour lire l'intégralité de l'article.

Tag(s) : #Question sur l'Actualié

Partager cet article

Repost 0