Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

mercodebywade.png


Sans sourciller Abdoulaye Wade déclare que les centaines de véhicules portés disparus depuis sa débacle électorale de 25 mars 2012 sont les siennes. La vieillesse est un naufrage dit-on, elle commence sérieusement à l’affecter et nul ne peut prédire sa capacité de nuisance.


Seydina Omar qu’Allah l’agrée, avait rendu visite à un de ses gouverneurs pour faire un audit de la collecte des impôts. Le gouverneur après avoir fait l’inventaire des biens reçus, lui désigna un objet mis de coté arguant que cela était un cadeau d’un contribuable. Seydina Omar lui rétorqua : crois tu que c’est pour tes beaux yeux ? L’homme comprit qu’il y avait là une confusion de genre de sa part et aussi une tentative de corruption de la part du contribuable.

En 2000 Abdoulaye Wade n’avait pas un sou vaillant pour reprendre la formule de ceux qui le connaissent le mieux. L’on se souvient de sa campagne originale faute de moyens.

Douze ans plus tard, il est riche à milliards au point d’acheter 600 véhicules à titre personnel, c’est trop gros et cela devrait même enclencher une procédure judicaire. Le président Macky n'a point à faiblir si tant est veut-il assainir les finances publiques. L’intérêt supérieur de l’Etat doit prévaloir en tout état de cause sur les intérêts personnels, partisans, confreriques…

Le pouvoir ne doit pas être la voie vers la fortune, mais celle exaltante qui mène à l’épanouissement collectif. « Les biens publics ne tombent pas du ciel, ils résultent de règles, d’efforts, de compromis, d’interdits ou d’obligations, dont la justification est précisément qu’ils engendrent des effets bénéfiques pour tous ».


Après une réunion officielle nocturne, Seydina Omar arrêta  net l’éclairage, expliquant à ses hôtes du jour qu’il n’était plus opportun désormais d’utiliser un bien public puisque le reste des débats étaient d’ordre privé.

Le président des Etats-Unis dispose de deux mois pour remettre tout présent qui lui a été fait à l'administration. (Constitution)


Dès sa nomination, un homme d’Etat doit organiser ses affaires personnelles de manière à éviter les conflits d'intérêts réels, potentiels ou apparents; l'intérêt public doit toujours prévaloir dans les cas où les intérêts du titulaire entrent en conflit avec ses fonctions officielles. (Extrait code régissant la conduite des affaires publiques au canada).


Abdoulaye Wade sortira de la mémoire des Sénégalais par ce trou ou tous les rats de l’histoire passent et ses complices aussi. Parmi ces derniers, un certain Idriss Deby que la presse sénégalaise surnomme "Le Président analphabète du Tchad" avait, il y a quelques mois, offert deux véhicules présidentiels de haute facture. Abdoulaye Wade n'a pas oublié de les emporter dans ses bagages. Le tout nouveau Président Macky SALL réclame ces deux bijoux mais le vieux Wade soutient mordicus que ces deux véhicules sont des cadeaux de son jeune frère Idriss Deby et qu'il ne les rendra jamais. En attendant, Macky SALL a dû ressortir le véhicule de l'ancien président Abdou Diouf. Pauvre peuple tchadien.

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0