Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

canada.jpg
Nous avons l’honneur de porter
à la connaissance de l’opinion publique tchadienne, canadienne et celle internationale un certain nombre de situations préoccupantes qui doivent attirer l’attention de plus d’un observateur, d’un acteur ou des victimes. Ainsi beaucoup de cas suivants font l’objet de notre inquiétude manifeste dont notre réaction est tout à fait légitime et immédiate.


Au niveau national :

1) Concernant le bruit de retrait des troupes françaises du Tchad, toute personne qui veut savoir les vraies raisons pourraient contacter notre frère Dr Ley, le SG de l’ACTUS et aussi veuillez lire leur communiqué. Les peuples tchadiens n’ont aucune confiance ni avec le régime d’Idriss Deby moins encore celui de Sarkozy; ces dictateurs n’ont qu’à faire comme d’habitude ce qui leur semble bon.


2)
Concernant la réaction de notre frère Acheick Ibn Omar, il y a des critiques à son endroit le qualifiant de supporteur clandestin de Deby. Nous ne croyons même pas un instant qu'Acheick puisse travailler pour Idriss Deby jusqu'à preuve de contraire. De toute façon, nous pensons que toute personne est libre de s’exprimer comme elle veut et c’est cela l’un des principes fondamentaux de la démocratie parce que c’est leur droit le plus absolu, le contraire c’est la dictature. Nous n’en voulons personne d’avoir émis son opinion personnelle. N’oublions pas d’admettre que le plus souvent, ce sont les critiques subjectifs, non instructifs et négatifs qui pourraient produire l’inverse de ce qu’on pense, c't-à-dire peut-être s’agira-t-il de toute une autre réalité.

3) Concernant le cas du Sud du Tchad, nous continuons de plus en plus d'entendre des voix s'élever pour une indépendance du Sud du Tchad; personnellement, moi Monsieur Korei Djimi , en tant que moi-même j’apporte tout mon soutien total aux peuples frères du Sud dans leur vision et cet avis n’engage que ma seule voix; mais seulement nous pensons que les minimums conditions légales et juridiques ne sont pas au Rendez-vous pour réclamer une telle cause en ce moment ou les choses sont à la volonté et au bon soin d'une seule personne comme Idriss Deby Itno qui est le vrai acteur d'un “Septembre Noir” dans le Sud en 1984. Donc tout notre souci est de ne pas précipiter les choses pour une nouvelle guerre dans le Sud; nous estimons que le temps arrivera où les choses se dérouleront dans la paix et démocratiquement.

Nous RTJ (la Révolution Tchadienne pour la Justice), avons bien l’intention d’apporter un vrai changement dans ce sens au Tchad dont quelques exemples de nos projets comme ci-dessous. D’ailleurs, il faut avoir un idéal, des objectifs clairs pour un avenir sûr et certain. Un pouvoir du peuple, par les peuples et pour les peuples est le seul pouvoir collectif et légitime des peuples:

a) D’abord une justice équitable, la Loi de “œil pour œil, dent pour dent” est la meilleure des justices, car la preuve en est que dans cette loi, même votre propre enfant doit absolument passer par la même règle que toute autre personne incluant des étrangers. Aucune exception, aucun détour, la Loi c’est la Loi. Il faut que les Lois “fondamentales” soient respectées à la lettre pour que les choses marchent dans l’ordre irréversible. Par exemple, dans tous les pays des régimes dictateurs aucune loi n’est fonctionnelle dans l’intérêt des peuples. Rappelons-nous de la citation de Montesquieu (1689-1755, philosophe, sociologue, écrivain et homme politique français) qui dit, en quelque sorte, que le pays cesse d’exister parce que les lois ont cessé d’exister (?), et c’est ce qui est arrivé au Tchad avec le régime d’Idriss Deby!

b)  Instaurer une réelle démocratie où tous les peuples, toutes les communautés tchadiennes, toutes les personnes d’extra-orientations sociales et socioculturelles soient libres de s’exprimer sur leur volonté, leur vision, leur désir, etc. Sans ces genres d’ouverture, il n’y aura ni démocratie ni liberté d’expression moins encore une justice digne de son nom.

4) Les crimes d’Idriss Deby frappent aux portes de Canada; concernant le cas des activités dites “MPS Canada”; d’abord nous remercions les personnes qui viennent de nous informer de ces affaires au grand jour ! Nous avions affirmé dès le départ que toute personne est libre de s’exprimer ou d’agir selon sa conscience de ce qu’elle pense juste de le faire. Bien avant ces nouvelles, nous avions entendu qu’il y avait des gens qui auraient fait des listes de toutes les personnes vivant au Canada afin de satisfaire leurs besoins sociaux auprès d'Idriss Deby. Pourtant, les 80% de tchadiennes et tchadiens vivant actuellement au Canada auraient déclaré à l’Immigration et Citoyenneté Canada qu’elles ou ils ont été persécutés par Deby.

Mais seulement il y a la différence de choses : Émettre ses opinions personnelles est tout à fait légitime mais des actions telles que frauder l’image d’une autre personne à son insu n’est pas légitime. D'autres prétendues fraudes de genre fiscal, financier ou monétaire, c'est l'affaire qui regarderait  GRC (Gendarmerie Royale du Canada) et ou SCR (Service Canadian de Renseignements et d’Intelligence).

D’autre part, à la suite de la publication de ces nouvelles de « MPS Canada », il y a eu de commentaires sur le Blog de notre frère Makaïla qu’il n’y a pas d’opposants au régime de Deby au Canada. Nous acceptons cela en tant que l’idée d’une ou des personne(s) corrompues où qu’elles soient qui voulaient juste salir les autres mais la vérité verra le jour du moment que le Canada n'est pas comme le Tchad d'Idriss Deby...!

5) Le cas de Brahim Deby; de un, la justice française ne nous a pas convaincus, parce que les assassins sont soit coupables dont le verdict doit être une peine capitale (la vraie justice c'est quand une personne a enlevé la vie d'une personne ne doit jamais connaitre une autre vie que connaitre le même destin), soit par défaut de cela, une prison à vie ou encore minimum de deux à trois décennies de prison effectives, c'est-à-dire aucune possibilité de recours avant une durée maximum et ce n'est pas parce qu'Idriss Deby est criminel reconnu que son fils Brahim Deby un citoyen tchadien doit être négligé de cette façon. Ce qui est trop inquiétant pour nous les africains francophones à l’heure actuelle, c’est ce qu’il n’y a non seulement au Tchad mais même pas en France une justice indépendante et impartiale!

Au niveau de politiques étrangères :


Vu les effets de la technologie et de la mondialisation, hier comme aujourd'hui, plus grave pour un lendemain inconnu tout commence à être lié d'une manière ou d'une autre sur la terre:


6)
Concernant le cas de Colonel Kadhafi, le seul et seulement seul acte de l’ONU et ou de l’OTAN que personnellement nous avions accepté du fond de notre cœur jusqu’à présent est celui de vouloir déloger du pouvoir le fou de Syrte parce que cet animal sans queue a fait beaucoup du mal dans le monde entier incluant son propre peuple. Pendant plus de 42 ans, il avait massacré les peuples libyens et aujourd’hui il veut en venir à quelque chose d'inimaginable et invraisemblable mais possible pour lui contre son propre peuple.

De toute façon, les peuples libyens sont entre le marteau et l’enclume mais comme dit le proverbe français, nous citons: “de deux pires, il faut choisir le moindre” fin de citation; l’OTAN et l’ONU, comme ils se sont déjà engagés officiellement doivent en finir avec le régime de Kadhafi une fois pour toujours même s’il faut une force terrestre sous mandat ONU.

7) Concernant l’Union Africaine, la Russie et la Chine; c’est trop marrant et incompréhensible de chercher à soutenir dans ce cas-ci le régime de Kadhafi plutôt que soutenir les peuples libyens, par exemple, non seulement qu'il a massacré tout le monde mais il y a des gens qui ont fait 35 ans de cellules de prisons sous-terrainées sans voir le soleil ! Il faut être sans état d’âme pour soutenir des personnes si cruelles comme Kadhafi et autres similaires. Le fait que tous les dictateurs soutiennent Kadhafi est une chose mais pour l'Afrique du Sud c'est inconcevable, parce que pourquoi ne pas avoir de sentiments de solidarité avec tout un peuple au lieu d’une seule personne?

Enfin, nous pouvons conclure avec quelques remarques suivantes; en ce moment où le monde entier même a déjà dépassé les phases de l’ordre par l’empire mais étant contrebalancé entre l’ordre par l'équilibre et celui par la démocratie, les seuls pays comptés très récemment comme exemplaires en démocratie en Afrique, le Sénégal et l'Afrique du Sud risquent de basculer vers la dictature. Le prétendu cas de retrait des troupes françaises du Tchad, la vision d'un Sud du Tchad indépendant, les crimes de MPS Canada, etc., laisseraient encore beaucoup d’interrogations et de suspens dans l’esprit de tchadiennes et tchadiens au de-là de nos simple et légitime réactions.

Korei Djimi, Président de RTJ.

kodjimi@yahoo.fr

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0