Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Oui, nous avons découvert qu'Abderaman Koulamallah soutient Ali Ben Bongo Ondimba. Cela n'est pas un reproche, il a le droit d'être son ami, Abderaman et Ali étant depuis longtemps en politique dans la Françafrique, on peut comprendre qu'une amitié se soit créée. Mais il n'est pas normal que Koulamallah, homme important dans la vie politico-militaire du Tchad, apporte publiquement son soutien à Ali Bongo. C'est pourtant ce qu'il a fait. Oui Abderaman Koulamallah soutient publiquement l'élection d'Ali Bongo. Car sur Facebook, Koulamallah est membre du groupe  ALI BONGO " PRESIDENT GABONAIS ".

Cette amitié doit rester privé. En montrant publiquement son soutien à Ali Bongo, il viole une règle. Jamais un politico-militaire ne s'est exprimé sur les crises internes qui secouent les pays voisins, notament les crises au Soudan, en République Centrafricaine et au Niger. Jamais un politico-militaire ne s'est exprimé sur la politique interne de la France, du Cameroun, de la Libye ou du Congo. Jamais, car nous refusons que des étrangers se mêlent de la crise tchadienne. Nous tous dénonçons l'intervention de la France et du MJE dans la guerre civile du Tchad commencée depuis décembre 2005.

Koulamallah n'a donc pas le droit de se mêler de la vie politique gabonaise en soutenant publiquement Ali Bongo sur Facebook.

Par Amadou Abdallah

Tag(s) : #Rumeurs

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :