Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La fusillade qui a éclaté en fin d'après midi de ce dimanche 30 août 2009 entre les éléments de l'UFDD pose un véritable problème. En effet, c'est la première fois qu'on arrive à une telle extrémité au sein d'un même mouvement de la rébellion de l'Est.

D'après les informations que nous avions pu recoller, il s'avère que tout est parti de la démission du CEMGA de l'UFDD, le Général Ordjeï Wardougou. Ce dernier qui a notifié sa décision, s'est ensuite retiré avec ses hommes à bord d'une dizaine de véhicules. Quelle direction ont-il pris ? Avaient-ils l'intention de rallier le régime de N'djaména ? Ou ont-ils la volonté d'ouvrir un front parallèle et aspirer d'autres mécontents au sein de l'UFDD ? En tout cas, toute une série de questions se posent et restent à cet instant encore sans réponse.

Ce qui est en revanche certain à ce stade de l'affaire, c'est qu'un ordre a été donné au plus haut niveau de l'UFDD pour empêcher l'ex-Cemga d'avoir une quelconque marge de manoeuvre. L'inévitable s'est donc produit avec cette fusillade qui a causé la mort d'au moins deux personnes, fait plusieurs blessés et des arrestations. Le Général Ordjeï Wardougou est-il parmi les prisonniers ? Où bien a t-il réussi à franchir la frontière et rallier les forces gouvernementales ? Le suspens continue.

Cet accrochage que d'aucuns qualifient d'incident fâcheux risque d'avoir des conséquences graves et inattendues. Déjà rien que pour le moral des troupes, c'est un coup dur. Ensuite, nous savons que l'ex-cemga de l'UFDD fait partie des « dissidents » qui ont ouvertement critiqué la gestion du Général Mahamat Nouri et mis en cause son leadership.

Quelles conséquences cette fusillade pourrait-elle avoir sur la médiation toujours en cours pour rapprocher les deux camps ? Et cette manière de mater dans le sang toute défection, n'augure t-elle pas des lendemains sombres et dangereux ?

Nous avons aussi été surpris par la connexion vite établie entre l'ex-cemga et le ministre Adoum Younousmi, homme de confiance de Deby, pour expliquer l'inexplicable. C'est tout simplement nul ! Car, qui ne sait pas que des proches parents sont des deux cotés de la frontière ? Suivez mon regard... Qui ne sait pas qu'ils communiquent ? Il faut parfois savoir raison garder.

A suivre...

Tag(s) : #Flash infos

Partager cet article

Repost 0