Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Tripoli, les jours passent mais ne se ressemblent guère. En tout cas, pas pour la délégation du Mouvement National (M.N.) conduite par le Colonel Ahmat Hassaballah Soubiane. En effet, les dernières informations en provenance de la capitale libyenne ne sont pas du tout rassurantes. L'inquiétude a fini par céder la place à l'affolement voire à la détresse.

L'ambiance déjà incertaine et délétère, aussi bien sur place à Tripoli qu'à l'Est du Tchad où sont stationnées les forces combattantes du M.N., a poussé certains membres de la délégation présents en terre libyenne à franchir le pas.

C'est ainsi que nous avons appris que l'un des principaux chefs des mouvements qui composent le M.N., en l'occurrence Monsieur Mahamat Ahmat Hamid président du MNR, a pu se sauver en traversant la frontière libyenne par la voie terrestre. Il serait présentement en territoire soudanais et ne tarderait pas à se joindre à ses camarades.

Monsieur Ahmat Baboye Thiam, porte-parole du MN, a lui aussi, grâce à des subterfuges propres aux agents libyens, pu quitter Tripoli et se trouve présentement à Bamako où il savoure les bienfaits du Ramadan en famille. Depuis, il cherche des informations comme tout le monde.

D'autres en revanche n'ont pas eu cette chance de voir de si tôt le bout du tunnel. Il s'agit de MM. Noh Outman Issa et Bourma Daoud, tous deux membres de la délégation de FSR, pris dans l'engrenage libyen depuis le début des négociations avec le MPS et le fameux accord qui a suivi.

Si le cas de Noh n'est pas trop inquiétant car neveu du président du MN, Ahmat Hassaballah Soubiane, on est plutôt très inquiet sur le sort de Monsieur Bourma Daoud qui, d'après les mêmes sources d'informations, serait très déprimé et même malade. Monsieur Daoud devrait impérativement voir son médecin en France, précisément à Amiens.
Or présentement, les Libyens n'ont pas le temps de la délégation du MN, ils sont trop occupés à recevoir les invités qui fusent de l'Afrique toute entière pour venir célébrer la fête du 1er septembre, date anniversaire des 40 ans de règne sans partage du guide de la révolution libyenne, le Colonel Mouhamar al Khadafi. Cependant, familles et amis se mobilisent pour apporter soutien et réconfort à Monsieur Bourma Daoud, rapporte la même source.

Signalons pour finir que votre blog Ambenatna et celui de notre confrère Makaila sont sérieusement vilipendés à Tripoli par la délégation du M.N qui ne comprend pas cet "acharnement". Cela nous étonne quelque peu car c'est comme si on nous apprend que le MPS nous critique. Entre le MN et le MPS, c'est désormais bonnet blanc, blanc bonnet. Quant à nous, nous continuons à défendre avec nos moyens la résistance nationale.

A suivre...

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0