Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les deux articles présentement en ligne sur votre blog me poussent à réagir. Ce n'est pas courant en moi mais je tiens cette fois-ci à attirer votre attention sur les nouvelles formes de discrédit utilisées par certains voyous à solde du régime impopulaire de N'djaména pour jeter l'opprobre sur nos vaillants résistants et futurs libérateurs.

En effet, très intelligemment, ces messieurs nous servent des articles mi-figue, mi-raisin. Ils se présentent comme étant des farouches adversaires du Tyran Idriss Deby Itno et affirment même se trouver à l'Est du pays. Comme si c'est suffisant ! Car qui ignorent aujourd'hui que la résistance est truffée des taupes de ce genre. Ces résistants du genre nouveau profitent de la largesse de certains gérants de blogs pour "démonter" les responsables de la rébellion de l'Est. Il n'y parviendront jamais.

Leur bassesse n'a point limite, ils descendent trop bas pour fouiller dans les ordures et trouver de quoi se mettre sous la dent. Tout ça, c'est du déjà vu et entendu, personne n'est dupe à ce point.

Des personnes pour la plus part des gigolos en Europe, n'ont rien trouvé de mieux que de s'auto-proclamer journalistes. En réalité, ce sont des individus rongés par la haine et la jalousie qui se mettent au service des groupes politico-affairistes qui ruinent le Tchad. Ce sont des véritables mercenaires de la presse, ils parviennent à vivoter grâce aux pécules reçus de leurs maîtres devenus depuis champions dans le détournement des deniers publics et la corruption des petits esprits malveillants. C'est malheureux.

Alors quand on entend M. Acheikh Ibni Oumar et M. Lyadish parler de la moralité des autres, on ne peut s'empêcher de s'interroger. Car, c'est qu'à même un sujet sensible que de parler des autres sur cet angle sans pour autant faire sa propre auto-critique. Acheikh a t-il été roulé dans la farine ou s'est-il volontier prêté à cet exercice de dénigrement contre ses camarades de lutte ? On le saura bientôt.

Acheikh est un politico-militaire bien connu de ses compatriotes. Nous n'allons pas fouiller dans sa vie privée qui ne regarde que lui, même si de nos jours on exige des personnalités clean à la tête de nos Etats pour servir de modèle aux jeunes en perdition et sans rêve.
Sinon, du Tchad à la France en passant par la Libye, le Niger et le Soudan, nous en connaissons beaucoup sur M. Acheikh. Peut être qu'un jour, s'il le faut, nous les évoqueront. Mais pour l'instant contentons nous de ses actes politiques qui prêtent à une moralité douteuse.

D'emblée et inévitablement nous vient à l'esprit les multiples rafles suivis de viols des filles arabes dans le Batha par la soldatesque de l'armée libyenne entre 1980 et 1982. En ce temps, M. Acheikh et son patron de l'époque feu Acyl Ahmat dirigeaient le CDR et tout s'est pratiquement déroulé sous leurs yeux. Certaines familles n'ont plus revues leurs filles. Quelles conséquences morales (certainement pénales aussi si jamais...) M. Acheikh garde de ces douloureux événements ?

Dans une interview accordée à RFI il n'y a pas très longtemps, M. Acheikh Ibni Oumar  reconnaissait la responsabilité de son mouvement le CDR, puis plus tard celui du GUNT dont-il a fait partie, dans l'exécution sommaire de plus d'une centaine de prisonniers à Abéché et à Faya entre 1984 et 1986. Quelles conséquences morales et politiques a t-il tiré ?

Quant à son interlocuteur du jour, M. Ahmed Idriss alias Lyadish, il est démontré que ce boy a remplacé Ahmat Yacoub Dabio pour les sales besognes au profit du régime Deby en Europe. Faut-il vraiment perdre le temps sur la moralité d'un mercenaire soit-il celui de la presse ? Non, c'est lui accorder plus d'importance et de mérite qu'il n'a jamais eues. L'honneur et la dignité, c'est tout ce qu'il y a de moins cher chez ce personnage. Vous me comprendrez et m'excuserez ne pas chercher à m'apesantir sur le cas inutile de M. Ahmed Idriss alias Lyadish.

A bon entendeur, salut.

Par Mahamat Saleh Ibrahim


Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :