Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers internautes, je suis un arabophone, excusez-moi, je suis Massigephone francophonisé par le Calf  d’Abèche. Car, j’ai quitté le Tchad avant qu’il devienne pays  de Toumai. Walahi ! Il y a même une évolution paléoanthropologique.

Ceci dit, je fais partie de ceux qualifiés de semi-intellectuels. Là !, c’est une réalité  incontestable et incontournable et ceux qui nous lisent éventuellement découvrent au millième près nos lapsus car l’intéressant pour nous, est  justement le fond du message bien que nos ainés cherchent à étouffer dans l’œuf tout effort contraire au principe de contre-valeur intellectuelle, devenu les leurs.  (Voir l’article du frère  Alifa Moussa, Ambenatana).

Au fait, le compatriote Moussa Mouchtar avait soulevé un fait social ombrageant nos élites dans son article signé le 09 Aout 2009, paru sur le blog Chari en ligne, suite à l’interview de Mr Acheikh  Ibni Oumar réalisé par Leadish  Ahmed, qu’il existe des personnalités de moralités douteuses.

Suite à ce sujet, le frère Moussa a cité l’exemple des deux messieurs escrocs, Abderahaman Koulamallah et  Mahamat Nour Salah, tous membres de l’UFR et aussi  des enfants de Fort-Lamy dont leurs actes forfaitaires restent encore pendantes.

Pour le moment, notamment, il y a également d’autres, non les moindres qui trottent et faufilent les rangs de la résistance, de surcroit « DOCTEURS » et qui souvent s’affichent à des présidents ou présidentiables, c.-à-d. les héritiers directs des vieux dinosaures. Ils trainent les autres jeunes résistants derrières l’habillage de la jeunesse.

Le premier groupe est celui de Timane et son Dr Felix condamné par le juge Mahamat le vérificateur pour délit de plagiat, ils sont nombreux ces genres des « intellectuels ».

Le deuxième groupe de Soubiane est dit traitre suite à l’accord du 25 juillet 2009.

Il y a un autre groupe qui suscite le sujet de ma demande en enrichissement du vocabulaire. Ici, Il s’agit  des Docteurs  jumeaux Abakar Tollimy et Albissaty Allazam Saleh (rectificatif de Alboussaty).
Le premier avait enlevé la femme de Monsieur René Adibor, le jour de sa nuit de noce ou comme disait nos frères Soudanais sa « nuit de l’âge ». ( souvenir cauchemardesque des Biltinois). Cette femme est aujourd’hui sous les bras du « futur président du Tchad » et finalement lui ponde des enfants.

Quant au second, le Dr Albissaty, étant élève, avait pour tuteur, le fameux du CDR  Assilel Moukhtar (souvenir macabre des Abéchais) et ce dernier l’a envoyé étudier en URSS. Une fois fini ses études, il est revenu encore se loger chez le même tuteur, puissant qu’il est auprès de Gadaphi. La première théorie mise en pratique était, imaginez-vous et malgré la différence de l’âge, la femme aux yeux d’or. La suite est connue.

Chers juges d’intellectuels, qualifiés nous cet acte commis par deux des vos intellectuels propagandistes de la résistance qui restent toujours d’actualité, un enlèvement ou un simple délit flagrant et sa  peine encourue ? Puisque moi, je n’ai jamais piégé dans ce domaine de Droit et cela  me permettra aussi d’évoluer convenablement avec le pays de Toumai maintenait tout en « s’intellectualisant ».

Législativement, cette hypothèse des personnes de moralités douteuses est donc plus  raisonnable que toute autre qualification quelconque. Pour être définitivement retenu, cet interview devra être naturellement confirmée par la description de chaque de catégorie de dirigeant !

Arabo Djamal
Resistant de l'EST

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :