Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Phan Duc Tuan a déclaré lors d'une conférence de presse que seulement la moitié des pièces d'artillerie héritées de la guerre du Viêtnam pourraient être "nettoyées" d'ici 2050 à condition que l'agence chargée des opérations de déminage reçoive de l'aide.

L'agence a publié vendredi un rapport détaillant la situation dans six provinces du centre du pays où ont eu lieu les combats les plus intenses lors de la guerre.


Depuis la fin du conflit en 1975, les bombes et les mines ont tué 10.529 personnes et en ont blessé 12.231 autres dans ces six provinces situées près de la zone démilitarisée qui séparait le Nord communiste du Sud soutenu par les Etats-Unis.


La plupart des victimes sont des hommes collectant les vieux métaux, des paysans ou des éleveurs. De nombreux enfants ont aussi été victimes de ces pièces d'artillerie qu'ils prennent pour des jouets.


Au-delà du bilan humanitaire, la présence de ces pièces d'artillerie a un impact économique important. En 2008, le gouvernement a dépensé environ 69,5 millions de dollars pour nettoyer des terres en vue de projets de construction, a déclaré Phan Duc Tuan.


Le rapport précise que la présence de mines retarde aussi des projets d'infrastructure et bloque l'accès à des ressources naturelles.


John Ruwitch, version française Clément Dossin

Tag(s) : #International

Partager cet article

Repost 0