Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CONAKRY — Le numéro 2 de la junte en Guinée et ministre de la Sécurité, le général Mamadouba "Toto" Camara a été brutalisé par des soldats proches du chef de la junte, le capitaine Moussa Dadis Camara, a-t-on appris mercredi de sources militaires et policières.

Selon ces sources s'exprimant sous couvert de l'anonymat, l'incident s'est produit dans la nuit de mardi à mercredi près du camp Alpha Yaya Diallo, siège du CNDD (Conseil national pour la démocratie et le développement, junte).

Un conteneur de matériels de transmission et de radios offert par la Corée du Sud à la police guinéenne a été intercepté par des militaires de la garde du capitaine Dadis Camara, sur son instruction.

Le général "Toto" Camara, ministre de la Sécurité, s'est alors interposé et a voulu emmener le conteneur à la CMIS (compagnie mobile d'intervention et de sécurité), une unité d'élite de la police guinéenne situé dans la proche banlieue de Conakry. Refus des militaires qui ont alerté le chef de la junte de l'intention du ministre de la Sécurité. Le capitaine Camara a alors envoyé d'autres soldats récupérer le conteneur et a invité le général "Toto" au camp militaire Alpha Yaya Diallo.

"A quelques pas du camp, les soldats se sont jetés sur le ministre, l'ont molesté et l'ont abandonné sur les lieux", a expliqué un garde rapproché du général, qui avait pris la fuite. "Il a été roué de coups par au moins cinq militaires", a assuré un autre de ses gardes.

Selon plusieurs sources, le chef de la junte a promis rechercher les coupables et les radier des forces armées guinéennes.

La junte a pris le pouvoir le 23 décembre, juste après la mort du général Lansana Conté qui avait dirigé le pays pendant 24 ans.

Source : Afp

Tag(s) : #International

Partager cet article

Repost 0