Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comme par le passé, les forces françaises présentes sur le sol tchadien sont entrées en guerre contre la rébellion armée au régime d'Idris Deby Itno. Depuis qu'elle a installé cette marionnette d'Idriss Deby à la tête de l'Etat tchadien, la France s'est gravement immiscée dans les conflits inter-tchadiens. Du MDD à l'UFR, en passant par le MDJT, le FUC et la CMU, les interventions militaires françaises pour sauver le Dictateur Tyran Tchadien ne se comptent plus. Ce soutien multiforme français au régime abominable d'Idriss Deby Itno n'a de commune comparaison avec les précédents régimes qui se sont succédés jusque-là au Tchad.

En effet, depuis la nuit des temps l'armée française tue les Tchadiens et camoufle ses crimes grâce à ses réseaux françafricains (hommes politiques véreux, médias et journalistes corrompus, ligues des droits de l'homme, ...etc.). Bien entendu cela se passe avec le silence complice de la communauté internationale qui cautionne ainsi une grande impunité pour la France au Tchad.

Il est évident que ce comportement doit non seulement cesser mais en plus il doit aussi avoir un prix. Il appartient aux Tchadiens de réagir et d'apporter la réplique à ces actes criminels des autorités françaises au Tchad. De Pompidou à Sarkozy en passant par Giscard, Mitterrand et Chirac, les Tchadiens doivent maintenant faire ce bilan macabre et prendre la décision qui s'impose.

A l'intar des Irakiens, des Afghans, des Algériens, des Rwandais ou encore des Ivoiriens, les Tchadiens à leur tour doivent déverser toute leur colère, leur mépris et leur haine envers la France en générale et particulièrement sur ses ressortissants et tous ses symboles au Tchad, en Afrique et partout dans le monde.

Aujourd'hui, grâce aux moyens aériens français, Idriss Deby perpétue son règne criminel sur le Tchad. Figurez-vous qu'à la présidence de la République où est installé le centre des opérations (C.O.), Idriss Deby, assisté par des officiers français, dirige les combats comme s'il s'y trouvait. Chaque heure, le CO reçoit des cartographies actualisées qui mettent en évidence la position des forces de l'UFR, le nombre de leurs véhicules, les armes lourdes, et même leurs conversations sont retransmises en directe à la présidence. Mieux, des vidéos sont aussi disponibles et qui montrent comment sont réparties les différentes colonnes de l'UFR et surtout leur évolution.

Mieux, Deby a équipé tous les véhicules de commandement de l'ANT d'un système GPS. Ce qui lui permet de suivre ses propres hommes sur une carte affichée à l'aide d'un écran géant. Il pourra ainsi à tout moment savoir où ses officiers se trouvent exactement, leur demander d'avancer ou de replier suivant les informations de première main qu'il reçoit de l'armée française. Les hélicoptères de Deby n'interviennent qu'après vérification du lieu par les avions français.

Aujourd'hui, tous les déplacements et les communications de l'UFR sont suivis en direct par le C.O. à la présidence et ce grâce à la logistique de pointe (informatique et télécom) déployée par la France et mise au service du Dictateur Tyran de N'djaména. Malgré tout, les forces de la résistance nationale parviennent à déjouer ces pièges diaboliques et défaire les forces de Deby. Il y a lieu ici d'être fier de ces hommes dont la bravoure et la détermination nous servira d'exemple et restera à jamais gravées dans notre mémoire.

L'UFR a engagé une guerre contre la dictature et l'impérialisme ambiant au Tchad. Perdre une bataille ne signifie pas perdre la guerre sinon on ne serait pas là aujourd'hui entrain de se battre.

Le bilan gouvernemental, bien que artificiel, est honteusement véhiculé par une radio impérialiste en perte d'audience sur toute l'Afrique, RFI qui n'a toujours rien compris malgré l'assassinat de ses correspondants. Ce bilan reste dérisoire et insignifiant par rapport à la force de l'UFR évaluée pourtant par les mêmes sources françaises. C'est dire que l'UFR se porte bien et marchera bientôt sur N'djaména et cela quelles que soient les conditions, qu'il vente, pleuve ou neige. N'en déplaise au Président Hongrois de la France et à toute la françafrique.

Vive l'UFR
Allahou akbar !

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0