Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


La guerre va bientôt reprendre à l'Est du Tchad. Elle serait même imminente mais cela dure déjà depuis quelques jours. En tout cas, les Tchadiens n'ont eu que ça dans la bouche ces dernières semaines. On s'interroge aussi beaucoup sur ce suspens qui perturbe tout.

Du coté gouvernemental, bien qu'on se fait moins bavard ces derniers jours, on laisse entendre et comprendre qu'Idriss Deby Itno et ses alliés sont fins prêts et continuent à tenir fermement le moindre mètre carré du territoire national.
Auparavant, rappelons qu'ils ont exposé au soleil leurs dernières acquisitions militaires qui se résument en gros à quelques chars, hélicos, bombardiers et autres 14.5 quadritubes achetés avec les royalties du pétrole. En somme, ils attendent leurs invités.

Du coté de la rébellion de l'Est, des obstacles majeurs été d'abord levés et qui se résumaient par la désignation d'un chef de la rébellion, puis de la mise en place de l'état major unique et en fin du brassage de leurs forces combattantes. Cela est d'autant plus important qu'on attribuait l'échec de février 2008 au seul fait d'une direction à trois tête. C'est chose faite désormais même si tout le monde n'est pas au rendez-vous mais l'essentiel y est.
 
Ensuite, tout le monde s'accorde à reconnaître que l'UFR est maintenant doté d'un arsenal militaire à même de souffler les lignes défensives de l'armée d'Idriss Deby. La dotation est aussi bien en qualité qu'en quantité et concerne en général des missiles anti-char et anti-aérien. C'est une acquisition importante car c'est à ce niveau que Deby a toujours fait la différence et surtout utilisé pour galvaniser ses troupes très hésitantes.
 
Du coup le moral des hommes du Général Tahir Wodji a été boosté exponentiellement. Mais il y a mieux, un contingent spécial d'environ 300 hommes est déjà opérationnel. Ces commandos d'élites de l'UFR se chargeront exclusivement de mettre en pièces détachées les chars et les avions d'Idriss Deby Itno. C'est tellement sérieux que les survols se font maintenant à très haute altitude. Voilà pour les préparatifs.
Quant aux stratégies, nous savons que Deby de boisson a perdu le Nord ou plutôt l'Est. Il a creusé des tranchées qui se sont refermées depuis, il a enterré des chars aux alentours des villes comme Adré, Addé, Abéché, Mongo mais dès la tombée de la nuit, l'équipage disparaît pour réapparaitre le matin. Qu'en sera t-il demain lorsque les milans siffleront ?

Deby s'est alors retourné vers les jeunes à qui il promet un règne doré si jamais ils l'aident à anéantir les mercenaires qui s'agitent à l'Est du Tchad. Il a mis à la retraite les généraux et colonels qu'il a lui même fabriqué à la pèle et qui ont pillé, avec sa complicité, le trésor en usant des interminables bons. Ces derniers ne veulent plus mourir pour quiconque et veillent jalousement sur leur pactole. Deby l'a bien compris et donc il les a balancé. Mieux, il leur promet la pauvreté une fois qu'il a réglé le compte des rebelles.
Mais Deby ignore t-il comment sont noués les liens de son armée très clanique ? La démobilisation en douceur est en marche et de bouche à oreille, on démobilise au quotidien. L'ANS est dépassée et ne sait plus quoi faire.

La nomination au poste CEMGA de l'ex-rebelle de la CNT Hassan aldjinédi contribue à pourrir davantage la situation. Aujourd'hui, les hommes de Deby sont plus portés pour la préservation de leurs butins que d'aller défendre un pouvoir chancelant.

La rébellion quant à elle optimise chaque jour en enregistrant des ralliés qui affluent de toute part, en filtrant au maximum les fuites dans leurs communications et en avançant sereinement vers leurs objectifs. Cette interminable attente créé une psychose parmi les hommes de Deby qui ne ferment plus l'œil, se fatiguent, s'énervent et commencent à se dévorer. Demain lorsque les premiers hélicoptères bruleront en l'air, la pléthorique armée gouvernementale s'éparpillera telle une fourmilière qui a reçu un coup de balai. Espérons que le grand Général Idriss Deby Itno sera là pour les ramener au front.

A suivre...

Partager cet article

Repost 0