Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Les Tchadiens dans leur majorité écrasante attendent avec impatience que les forces de l'UFR passent finalement à l'action et balaient d'un revers de main le pouvoir nuisible de N'djaména. On comprend leur impatience, eux qui ont dû endurer 19 longues années de calvaire dans un pays totalement désarticulé où règnent le banditisme d'Etat, les crimes de tout genre, les trafics mafieux, la corruption, la recherche effrénée du gain facile, la saleté, les maladies, la malnutrition, ...etc., bref une véritable descente aux enfers pour les populations tchadiennes depuis l'avènement du MPS qui a consacré l'ère de ni or ni argent.

Cependant, force est de constater que l'UFR a franchi beaucoup d'obstacles dans la mise en place de ses structures politiques et militaires. Il reste certainement beaucoup à faire et nous devons les encourager et les soutenir dans ce grand projet de libération, d'unité nationale et de recherche de la paix.

Ce n'est pas parce qu'un tel est proche du régime en place à N'djaména ou encore parce qu'il avait collaboré avec ce même régime que son engagement aujourd'hui au sein de l'UFR devrait être mis en cause ou déprécié. NON. Car il n'est jamais trop tard pour revenir sur le bon chemin.

Aussi, que ceux qui nous servent ces derniers jours un cocktail dégueulasse tendant à démontrer que l'UFR n'est pas réellement entrain de s'unir, que son président est un parfait incompétent, que les opérations militaires seront toujours remises à demain, se détrompent car nous savons à quel jeu ils se prêtent. Ils feraient mieux d'aller combler les poches dans les rangs de l'armée « gouvernementales » et surtout d'arrêter de regarder chaque matin vers Kousseri.

Nous savons tous que les opérations militaires à venir doivent anéantir le régime moribond des Itno et leurs subalternes. Dans se sens, ces opérations se veulent ultimes. Il n'est donc pas question de se précipiter ni se laisser influencer par un quelconque argument fallacieux. Les préparatifs prendront le temps qu'il faudra car il faut toujours garder à l'esprit qu'il s'agit avant tout de la vie des hommes qu'il est question ici. Que ceux qui ne l'entendent pas de cette oreille, n'ont qu'à prendre leur responsabilité et faire partir de leurs propres initiatives ce régime barbare. L'UFR n'a point besoin de faux amis, les adeptes d'un pied dedans, un pied dehors, les traitres. Nous savons aussi que ces derniers ont maintenu certains contacts à l'étranger et là encore, c'est une peine perdue. Car, les dirigeants de l'UFR ont beaucoup appris ces derniers mois sur ces personnes qui s'agitent avec des masques et sans les offenser, ils les gèrent. Donc, soyons patients et œuvrons sincèrement pour faire partir Deby, c'est un service que nous pouvons rendre au peuple tchadien martyr.

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0