Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il n'y a pas de Justice au Tchad, les Magistrats sont corrompus et constamment sous les ordres de l'exécutif.



L'invitée de « Voix de femmes » est Jacqueline Moudeina, avocate et Présidente de l'ATPDH, l'Association tchadienne pour la promotion et la défense des droits de l'homme.

Moudeina était récemment à New York pour participer à la 95eme session du Comité des droits de l'homme au cours de laquelle le Tchad subissait son tout premier examen périodique universel en matière des droits de l'homme.

Selon elle, l'impunité justifie en grande partie les violations constantes des droits de l'homme au Tchad. Cette impunité règne au Tchad parce qu'il y a pas de justice. Cela est dû à l'immixtion constante de l'exécutif dans le judiciaire. Il y a aussi selon elle la corruption qui gangrène carrément l'appareil judiciaire.

Quelques fois, explique-t-elle, des affaires civiles sont transformées en affaires politiques pour la simple raison que les auteurs sont des alliés ou appartiennent au clan du pouvoir.

(Extrait sonore du 15/04/09 : Jacqueline Moudeina, avocate et Présidente de l'ATPDH, l'Association tchadienne pour la promotion et la défense des droits de l'homme ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Source : Radio des nations unies
www.unmultimedia.org

Tag(s) : #Flash infos

Partager cet article

Repost 0