Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Droit de réponse à Monsieur MAHAMAT ZENE CHERIF Président du Forces de la Jeunesse pour le Changement/Union des jeunes de la Résistance (FJC /UJR).


Intitulé : Comment la société civile dictateur Tchadienne soutient le DEBY ?


Ouf !!! ce n’est pas déjà facile de décrypter et comprendre tout ce long et interminable sigle et la suite mais soit, je pense qu’il faut quand même donner une petite réponse à notre très Cher Président, que Je tiens très sincèrement à remercier pour avoir bien voulu éclairer l’opinion nationale et internationale sur ce qu’il appelle la vraie société civile (que nous sommes), et l’autre société civile proche du gouvernement ou encore les « GONGOZES ». D’après ses propos, l’autre société civile a été créée pour déstabiliser les actions de la société civile intouchable avec les moyens financiers et matériels colossaux dont elle bénéficie du pouvoir comme il l’aura relevé avec raison.


Pour les attaques dirigées contre les organisations de la société civile incontournables (comme il les qualifie si bien) et leurs dirigeants qui se sont succédé, il parle bien de l’alternance sans le savoir. Si Monsieur MAHAMAT ZENE CHERIF ne le sais pas, je lui rappelle qu’être un vrai militant des droits de l’homme, c’est d’abord avoir le cœur pour défendre cet idéal combien noble et être engagé tous les jours et pour toujours aux côtés des victimes comme les cas de Gniguilim, Moïto dont il a eu à soulever négativement, la répression des Hadjaraï en 1993. Le cas de Kou- Moueubé dans la même année et le fameux cas de Bébédjia qui le choque tant, comme s’il aurait souhaité qu’on passe sous silence ce dernier cas.


Nous l’avons fait partout et nous continuerons à le faire sans complaisance là ou les massacres, les crimes les plus graves ou les massacres seront constatés, et ce, par amour pour l’Homme sans considération de son origine, de sa race ou de sa religion, mais aussi et surtout par obstination de témoigner pour l’histoire.


La Ligue Tchadienne des Droits de l’Homme a désormais un site www.laltdh.org qu’il peut consulter pour se rendre compte qu’il n’ya aucune discrimination dans les cas que nous traitons et dénonçons. Nous le faisons sous menaces, avec beaucoup de risques sur notre vie jusqu’au sacrifice suprême (comme le cas de Me Joseph BEHIDI Ancien Vice Président de la LTDH), mais nous n’attendons aucune récompense, ni médaille de qui ce soit en retour, sinon contribuer humblement à changer notre société de manière de manière positive sans encourager les dictateurs et les bourreaux. Voilà qui est noble mais risqué, mais il faut avoir le goût du risque et l’amour des autres pour le faire avec conviction. Même en payant de notre vie, Monsieur trouve que nous ne faisons pas assez, il peut avoir peut être quelque part raison, mais généralement ce sont ceux qui ne font rien pour leur société qui échappent aux critiques. Je suis sur que son cas ne doit pas être très éloigné de celui que je viens de soulever. Que Monsieur reconnaisse que nous au moins, avons osé !


Monsieur dit que tel a eu à succéder tel autre à la tête de la LTDH ou de l’ATPDH sans savoir que c’est bien de cette alternance dont il s’agit, car les dirigeants de ces organisations ont été élus lors des congrès par leurs pairs venus d’Aouzou à Mbaïbokoum. C’est ça la démocratie et l’alternance, à moins qu’il y’ait du brouillard dans la tête de l’auteur de l’article.


Pour les autres propos, qui relèvent des inepties, par conséquent ne méritent pas de réponses, je vous fais économie de temps.


Pour finir, Monsieur MAHAMAT ZENE CHERIF a critiqué presque toute la société civile au Tchad, mais il a oublié de faire son propre bilan (du moins celui de son organisation) et moins encore le bilan de son commanditaire. C’est quand même curieux n’est-ce pas ?


Et puis, je me fais le devoir de donner tout de même un petit conseil à mon compatriote « donneur de leçons » que je ne connais pas : Certains de ses propos peuvent l’envoyer à la barre devant les juges un jour, alors je lui demande de faire un peu attention …!!!


A bon entendeur salut !

Dobian Assingar
Président d’Honneur de la LTDHambe

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :