Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Deby empêche les tchadiens d’aller chercher un toit de sécurité en dehors de N’djaména. Les plus particulièrement visés sont les simples citoyens qui traversent le fleuve en direction de la ville camerounaise de Kousseri. Pourtant entre temps tous les caciques du régime mettent leurs parents à l’abri des éventuels bruits des obus à N’djaména : la France est la première direction, suivie de l’Afrique de l’ouest, de l’Egypte, etc. Les derniers à évacuer leurs familles sont les Deby eux-mêmes.

Un grand ouf de soulagement des douaniers et des transitaires a accueilli le départ des sœurs de Deby qui ont pris en otage les Douanes du Tchad. Elles viennent de débarquer à Paris avec toutes leurs suites, à la Porte de maillot, s’entasser dans un petit appartement appartenant à un homme d’affaires tchadien mais confisqué depuis par les Deby. Qu’ils sont forts ces Deby! Même en France, ils ont droit sur les biens des tchadiens. Après les sœurs, ce sont les ex épouses qui ont pris le même chemin. Une autre troupe a atterri aux USA, accueillie par l’Ambassadeur, le beau fils. Quant aux nombreux enfants des différents Deby, ils s’agglutinent dans un immeuble de plusieurs dizaines des chambres à Carthage, Tunis.

Source : tchadactuel.com

Tag(s) : #Flash infos

Partager cet article

Repost 0