Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un haut responsable politique est accusé d'avoir utilisé les célèbres stimulants sexuels pour acheter des voix, en donnant des prescriptions pour la pilule bleue à des électeurs masculins âgés.

L'accusateur, Sayan Nopcha, un militant politique explique : "Un politiciens offre du Viagra pour gagner en popularité et donc gagner des votes. Sa cote de popularité est en hausse, mais je pense que c'est la plus affreuse corruption de vote que j'ai jamais vue".

Ce type de corruption serait apparemment monnaie courante en Thaïlande, pourtant les lois concernant la corruption y sont sévères, on y interdit même la distribution gratuite de T-shirts et de boissons gazeuses.

Source : Zigonet

Partager cet article

Repost 0