Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Neuf hommes originaires du Darfour, reconnus coupables en 2007 du meurtre d'un journaliste, ont été exécutés au Soudan, rapportent les médias officiels et une source policière. Lire la suite l'article


Les neuf hommes ont été pendus à la prison Kober à Khartoum, la capitale soudanaise, a précisé l'agence officielle SUNA.


Cette affaire était jugée sensible par le pouvoir central soudanais, qui avait interdit la diffusion de toute information à l'exception de celles délivrées par la presse officielle.

Les neuf hommes étaient originaires du Darfour, région occidentale du Soudan où la guerre civile qui oppose depuis 2003 les forces gouvernementales et des rebelles locaux a fait quelque 200.000 morts, selon des organisations internationales, 10.000 selon Khartoum.


Le corps décapité du journaliste Mohamed Taha Mohamed Ahmed, également rédacteur en chef et propriétaire du journal en langue arabe al Wifaq, avait été retrouvé sur une route de la capitale en septembre 2006. Ses mains et ses pieds étaient liés et sa tête se trouvait à côté du corps.


Durant le procès des neufs suspects, l'enquêteur principal avait affirmé qu'ils avaient suivi des motivations "politiques, ethniques et financières". Ils ont été condamnés en mort en novembre 2007.


L'enquêteur Abdul Rahim Ahmed Abdul Rahim avait expliqué que les accusés avaient fait payer au journaliste un article qui leur avait déplu. Selon l'avocat de la défense, cet article minimisait les viols au Darfour et parlait en termes dégradants des femmes de la région.


Alastair Sharp et Khalid Abdul Aziz,
version française Grégory Blachier

Tag(s) : #International

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :