Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis quelques jours, des individus malintentionnés publient des documents au nom de la Convention Citoyenne pour le Tchad pour exprimer leurs opinions sur des faits divers. La dernière usurpation en date concerne le meurtre d’un paysan tchadien par un soldat français à ce jour arrêté et présenté par les autorités de son pays comme présentant des troubles psychologiques. Structure démocratique, la CCT respecte l’opinion de chaque citoyen sur la situation du Tchad. Nous nous inscrivons dans la défense des intérêts nationaux notamment à travers le mouvement national engagé contre le régime dictatorial et décadent d’Idriss Deby Itno. Ce pouvoir est l’unique responsable de la fragilité de notre intégrité territoriale avec ce corollaire d’insécurité générale sévissant dans le pays. Cela dit, il n’est aucunement indiqué de commenter ou de justifier des opinions attribuées, à tort, à notre organisation et ni même le débat soulevé dans les médias à ce propos. Toutefois, la CCT tend à préciser qu’elle n’est contre aucune structure de la société civile tchadienne. Nous considérons que celle-ci doit continuer ses efforts pour défendre les droits élémentaires des citoyens en cette période d’impunité et d’insécurité.

Aux militants et partenaires politiques de la CCT, nous appelons au calme et à la sérénité face à cette campagne stabilisatrice menée par des forces anti-nationales. Notre mouvement, plus que jamais structuré et mobilisé, suit de plus près les importants enjeux que constituent la lutte nationale contre le pouvoir décadent.

Nous informons tous nos militants que la prudence que nous observons aujourd’hui face aux nouvelles données politiques, notamment la création de l’UFR, est uniquement guidée par des préoccupations d’ordre stratégique dans la défense des intérêts nationaux.

Contrairement à ce qui circule dans certains médias, la CCT est confiante de sa base politique et active dans son engagement. Elle mettra ses ressources politiques en faveur d’une dynamique unitaire et progressiste de la résistance. Dynamique encore réellement fragile mais nécessaire à l’unité du pays et sa protection contre certaines dérives tribalistes, clientélistes et extrémiste que le Tchad a connu dans son histoire récente.

Dans le respect de ces logiques d’engagement, notre direction travaille activement pour actualiser et consolider les orientations politiques devant nous guider vers une perspective harmonieuse. L’opinion en sera informée très prochainement à travers les médias et par la voix des personnes habilitées à parler au nom du mouvement.

Vive la CCT
Vive le Tchad

Le 11 avril 2009
Le porte-parole officiel de la CCT
Djibrine Khirachi

Tag(s) : #Flash infos

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :