Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Sarkozy a eu chaud ! Mais cette fois-ci, ni manifestation ni rémunération de grand patron en cause, ni tir accidentel…
Mercredi 25 mars, le Président, accompagné de quatre ministres - Christine Lagarde, Brice Hortefeux, Rama Yade et Alain Joyandet - a embarqué dans un airbus A319, sur le tarmac de Villacoublay. Sarkozy effectuait un déplacement de quarante-huit heures en Afrique.

Sauf que, le déplacement a failli ne pas avoir lieu. À quelques minutes du décollage, alors que l’avion roulait sur la piste, le réacteur gauche a soudainement pris feu. L’avion présidentiel s’est aussitôt immobilisé et la petite troupe de voyageurs accompagnant Sarkozy a rapidement été débarquée. Le Président et sa suite ont toutefois dû patienter une bonne heure sur le tarmac, avant d’être transférés à bord d’un autre Airbus affrété en urgence.

Plus de peur que de mal donc mais, il est clair qu’à quelques minutes près, cet «incident technique» aurait pu prendre une toute autre dimension. Que l’avion décolle avec un réacteur en feu et la panne risquait de se transformer en un sacré crash… avec Sarkozy à bord !

En attendant Air Caraibes

Joint samedi matin par Bakchich, l’Élysée a confirmé nos informations. Une enquête est, par ailleurs, ouverte pour comprendre comment un tel accident a pu avoir lieu dans l’airbus présidentiel.

La flotte élyséenne n’est pas de toute jeunesse. Depuis son arrivée à l’Elysée, Sarkozy réclame d’ailleurs le renouvellement des huit avions, au motif qu’ils sont trop vieux. S’il est resté très calme mercredi soir, selon plusieurs témoins de la scène, le chef de l’État devrait trouver dans cet incident une occasion de réclamer un super avion tout équipé. Deux Falcon devraient être prêts d’ici à 2010 mais pour le gros Airbus A 330 que Sarkozy souhaite tant, à l’image de l’Air Force One du Président américain, il faudra encore patienter jusqu’en 2011 !

Ce nouvel avion, acheté à Air Caraïbes, est d’ailleurs actuellement en cours d’aménagement intérieur. Il sera équipé d’une salle médicalisée - une demande spéciale de Sarkozy - d’une baignoire avec le réservoir d’eau approprié. On notera - surtout en ces temps de disette budgétaire ! - un remarquable tapissage en Cuir de Cordoue. Une délicate attention de Nicolas Sarkozy pour son épouse Carla Bruni, à l’initiative de ce choix. La facture totale s’élèverait à 28,5 millions d’euros, soit peu ou prou l’équivalent d’un avion neuf. On espère qu’au moins les réacteurs auront été vérifiés !

Source : Bakchich.info 
Publié le 28 mars, actualisé le 29 mars à 1h30

Tag(s) : #Flash infos

Partager cet article

Repost 0