Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis quelques jours, des informations font état d'un nième renforcement du dispositif militaire de l'armée gouvernementale dans les zones probables de combat, laissant croire à l'imminence de la reprise des hostilités entre les frères ennemis Tchadiens.


Tout de même, la probabilité d'une reprise imminente des opérations militaires à l'Est du Tchad est faible. En tout cas, l'initiative ne viendrait pas de la rébellion. Cette dernière traîne toujours le pas dans la mise en place de son état major militaire unifié susceptible de sceller l'unité des forces combattantes et d'ouvrir les hostilités contre le régime barbare d'Idriss Deby Itno. Sans compter que les principaux leaders s'éternisent à Khartoum, très loin de leurs bases. Certains montrent même des signes qui ne rassurent guère.


A défaut donc de pouvoir mobiliser les troupes dans les jours à venir, l'UFR de Monsieur Timane Erdimi s'occupe lentement de la mise en place de ses instances politiques et administratives qui ne seraient pas encore achevées. Mais déjà on annonce des tournées ou plutôt des virées en Europe et en Afrique. Deux délégations vont s'envoler bientôt de Khartoum ou si vous préférez de Hadjar marfaïne où fusent tous les communiqués de presse des différents mouvements rebelles.


La première sera conduite par Monsieur Albadour Acyl, parachuté à la tête de la diplomatie de l'UFR grâce dit-on à son CDR. L'enfant “ adoptif ” de Khadafi, le tout nouveau président de l'UA et roi des rois nègres, sillonnera avec sa délégation l'Europe. Mais on parie fort qu'ils feront escale à Tripoli. Espérons qu'il n'embarquera pas l'UFR dans des négociations-ralliements avec le régime MPS dont l'issue est sans lendemain.

En Europe et particulièrement en France où il a un carnet d'adresses bien fourni, Monsieur Albadour devrait faire un carton. L'opinion publique et les milieux médiatiques étant largement sensibilisés sur le cas du Tchad par les différents bureaux de l'opposition tchadienne s'y trouvant mais aussi grâce aux multiples marches organisées relativement à la disparition d'Ibni.


La seconde sera dirigée par Monsieur Abakar Tollimi, le Secrétaire général de l'UFDD et aussi de l'UFR. Décidément monsieur se plaît à ce poste central de l'administration, stratégique tout de même. Sa délégation se rendra dans les différentes capitales africaines. Sa tâche ne sera pas facile car Deby, grâce à la CEN-SAD, a une longueur d'avance très importante sur la rébellion. Plus ardue encore sera sa tâche si on considère la crise économique qui fouette la majorité des Etats africains susceptibles de se soucier du lassant conflit tchadien. Sans omettre que Deby bénéficie toujours du soutien multiforme du Guide Libyen qui s'active en ce moment pour déployer sa nouvelle politique africaine et donc ne prêtera pas volontiers une oreille attentive au discours anti-Deby. Monsieur Tollimi a du pain sur la planche.


Après donc ces tournées afro-européennes, après que les leaders aient regagné le front, après que les discussions soient engagées et que l'état major militaire constitué, après qu'Abderamane Khoulamallah ait assis son autorité sur la com de l'UFR (Porte-parole UNIQUE !), .... après aussi la fin des pluies (attendues dans moins de 2 mois !), la grande offensive de l'UFR qui libérera les Tchadiens de la Tyrannie des ITNO et installera un de leur neveu lointain pourra enfin commencer. En attendant, soyons patients et vigilants car l'ennemi s'est considérable fortifié (revenus pétroliers oblige) et a même décidé de traquer sur la toile.


A suivre...

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :