Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'aveu du Président Sénégalais, Me Abdoulaye Wade, sur son passé maçonnique a suscité une vive réaction au sein de la communauté musulmane sénégalaise.


Selon Imam Mbaye Niang, Député à l'Assemblée nationale sénégalaise, les autorités islamiques et religieuses se réunissent pour apporter la réplique à ces déclarations de Me Wade. Car, tant que c'étaient des déclarations venant de tierces personnes, cela pouvait ne pas susciter de réactions.


Quand la femme du nom de Marie Mbengue, par ailleurs cousine du Président Wade et mère de la jeune femme Penda Kéné qui s'est immolée au feu à Rome alors qu'elle a tenté vainement de rencontrer le Président Sénégalais en visite dans la capitale italienne, avait dit qu'Abdoulaye Wade est un franc-maçon et qu'elle détenait des preuves, vous avez constaté que la réaction des Sénégalais était molle. Personne n'avait réagi parce qu'elle ne détenait pas de preuves.


Mais si aujourd'hui le Président le dit, cela aura forcement des conséquences. Nos ancêtres avaient une attitude très ferme vis-à-vis de la franc-maçonnerie. Il y a une autorité politique sénégalaise (Blaise Diagne, premier Député noir à l'Assemblée nationale française, Maire de Dakar et dont Wade a donné le nom au nouvel aéroport international) qui a été enterrée hors des cimetières parce qu'il était franc-maçon, car quelqu'un qui meurt dans la franc-maçonnerie ne doit pas bénéficier de cérémonie religieuse et ne doit pas être enterré dans un cimetière musulman.


Que décideront les autorités islamiques et religieuses sur le sort à réserver au président Abdoulaye Wade, 90 ans dépassé et qui dirige le Sénégal depuis 2000 ?


A suivre...

Tag(s) : #Flash infos

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :