Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Premier ministre François Fillon a annoncé mercredi à la tribune de l'Assemblée nationale le retrait, dès 2009, de 2.100 soldats français de Côte-d'Ivoire et du Tchad sur un total de quelque 13.000 militaires engagés dans des opérations à l'étranger.
 

D'ici à l'été, "au moins" 1.000 des 1.650 soldats de la force de l'Union européenne, Eufor Tchad/RCA, chargée de protéger les réfugiés du Darfour et les "déplacés" au Tchad, quitteront ce pays, a précisé M. Fillon en préambule à un débat parlementaire sur le maintien des troupes françaises à l'étranger.
 

L'Assemblée et le Sénat, conformément à la réforme constitutionnelle de l'été dernier, sont appelés à se prononcer mercredi sur la prolongation de cinq opérations extérieures (Kosovo, Liban, Côte-d'Ivoire, Tchad et Centrafrique) après avoir donné, dès le 22 septembre, leur feu vert à l'opération menée en Afghanistan.


"Nous avons lancé l'Eufor comme une opération transitoire, en prévision de sa relève par une force des Nations unies : cette promesse sera tenue, puisque le 15 mars prochain, la Minucart 2 remplacera la mission européenne", a relevé le Premier ministre, en préambule à ce débat.


"Pendant quelques mois encore", la France continuera "de fournir à l'ONU l'aide technique utile à son installation, en particulier un certain nombre de capacités logistiques" qui "lui permettront d'assurer progressivement son autonomie", a-t-il cependant ajouté.

Afp France

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0