Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Est du Tchad où sévit une rébellion armée très porteuse d'espoir pour les peuples opprimés du Tchad, accuse depuis plusieurs mois une inactivité qui a fini par lasser même les plus optimistes de ceux qui croient fermement au changement.

A cela, il faut ajouter les inombrables réunions de travail entre les différents leaders de la rébellion armée sans pour autant qu'une issue heureuse ne soit trouvée. Pire, les cellules de communication de ces mêmes mouvements sont devenues aphones les unes après les autres, laissant la place à la spéculation et favorisant ainsi la montée du régime impopulaire du MPS.

Cette situation très préjudiciable affecte sérieusement les sympathisants de la rébellion aussi bien au pays qu'à l'étranger. Les gens ne comprennent pas ce qui se passe et réclament des informations voire des explications.

La base où sont cantonnés plusieurs milliers de combattants des différents groupes armés grogne ces derniers jours et menace de se faire entendre très bientôt.

En effet, comme vous pouvez bien l'imaginer, vivre sous un arbre, manger un repas sur trois, affronter les intempéries et les maladies, veiller à une attaque surprise de l'ennemi, ...etc. est évidemment très loin des conditions de vie que mènent leurs chefs à Khartoum. Ces derniers, logés dans des villas bien équipées et se déplaçant avec des voitures ritulantes, mènent une vie qui frole l'inconscience. Les commentaires vont bon train sur le rythme de vie de certains leaders et de leurs très proches parents.

La base combattante, très au fait de cette vie de pacha que mènent leurs patrons, ne supporte plus les tergiversations en cours à Khartoum. Elle aurait même dépêché une délégation dans la capitale soudanaise pour sonner la fin de la récréation. Il faut dire que le ton n'a cessé de monter depuis plusieurs semaines déjà et le discours n'est plus conciliant. 

Dans cette vidéo filmée il y a quelques semaines, nous reconnaissons M. Ali Keddelaye, responsable chargé des finances de l'UFDD du Général Mahamat Nouri, exprimer son ras-le-bol tout en invitant les leaders qualifiés de petits chefs à plus de responsabilité et du sérieux dans leurs objectifs. Les jours à venir seront décisifs.

A suivre...



Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0