Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les brèves de n'djamena, nouvelle version.

« Comment des hommes qui, partis hier de rien du tout, des inconnus de la scène nationale comme internationale ont acquis par des voies que tout le monde connaît, des richesses incommensurables sur le dos du peuple tchadien ». Nous soutenons  fermement <<qu'ils ne peuvent pas avoir des motivations réellement démocratiques », pour que en fin de compte affirmer que « leurs défections ne servent qu'à divertir les Tchadiens ».

Quelle intransigeance !!! Les Frères Erdimi et compagnie ont lancé un message fort  au MPS. Ils réclament le Poste de premier Ministre et 10 Ministère pour leur mouvement. Ils réclament le dédommagement de tous leurs combattants et Martyrs.olala Il n'ya rien de Tchad la dedans…….nous le savions des le début.
 
Première Partie :

Révélations sur  le cas du Général de surcroit Seby Aguid

Après l'avoir abattu près de hadjar Marfaine en fuyant vers le soudan voisin, son visage était caché par une couverture car l'homme aurait été touché en pleine tête. Son corps était seulement identifiable par une main coupée car il était un général manchot. On l'avait enterré avant l'arrivé du roi deby, et c'est à son arrivé le lendemain qu'il l'a déterré pour lui dire ceci : toi seby aguid,tu ose t'insurgé contre moi, ha ha adjib,si ce n'était  pas grâce à moi, tu allait rester aux alentours de la grande mosquée de N'djaména et mendié chanallah,chanallah espèce de lâche .voici ton résultat et de plus les poltrons erdimi t'ont abandonné pendant votre fuite en direction du Soudan. Quelle lâcheté !!!

Scoop : la famille du général manchot a été déguerpie de la résidence officielle le 23 février 2006 (qui est un bien de l'Etat). De là, elle a regagné un autre domicile qui doit sans doute appartenir au peuple tchadien aussi à Farcha ; « Ce sont au total 9 femmes du général musulman et une trentaine d'enfants.
Finalement, la villa du mercenaire aventurier Issakha Diar est transformée par la Général de division Haiga Deby la sœur d'Idriss Déby en bureau de campagne électorale. Celle du mafieux Séby Aguid devient le bureau de campagne électorale du roi Idriss Déby Itno III.

C'est imaginaire, que Seby Aguid, oncle de son neveu de Président puisse combattre ce dernier. Pour ceux qui ne sont pas au parfum de liens de parenté  entre les deux, on vous fait savoir que Seby Aguid Bechibo Eguni et la mère du roi deby, ont le même grand-père. Et pour un bilia, tuer un autre bilia, qui plus est un proche du sang, il faut qu'il se fasse vraiment hara-kiri. Et tous ceux qui ont regagné le maquis ne sont autre chose que des oncles, cousins et neveux au roi.

Il s'agit, d'une manœuvre sadique et mesquine des tchado-soudanais et  les départs successifs de barrons du régime vers le maquis, n'est autre chose qu'un simple bluff. Comment, notre imaginaire peut-il accepter actuellement de comprendre que ceux la mêmes qui ont tout eu du régime Mps, vont laisser tout tomber pour s'aventurer dans cette lutte hasardeuse en crachant sans scrupule dans la sauce. Comment peut-on comprendre que les freres Erdimi, Seby Aguid, Abakar Tollimi, Issakha Diar,  et autres ainsi que toutes les sommités et autre intelligentsia bilia, quittent le navire comme des rats, on s'interroge vraiment en demandant aux Tchadiens de ne pas être dupes. C'est un scenario suicidaire qu'Idriss Deby Itno et ses sbires ont concocté pour proposer aux Tchadiens. Un scénario catastrophe. « Les traîtres au clan » rendront des comptes tôt ou tard au peuple tchadien.

Scoop : la sainte marie du TCHAD, la mère du roi Idriss Deby était en colère et dit à son fils ceci.
«… Même morte, je ne veux pas que tu viennes voir ma dépouille mortelle ni assisté à mes obsèques ni aux sacrifices … Si ce sont mes mamelles-là qui t'ont nourri pour être ce que tu es, tu dois quitter le pouvoir et divorcer avec Hinda… Sinon, je te  maudis de toutes mes forces et de toute ma volonté… Tu as laissé et fait tuer tes frères Ibrahim et Hissein par Hissein Habré hier et tu oses ordonner toi-même l'arrestation de mes parents Boroghat et les assassinats de mes propres enfants et petits enfants aujourd'hui …?».

 Elle se confesse on dirait hein, elle qui était propriétaire d'une grande maison de débauche et un bar trop chic disons à la bilbil, argui et kochatte. Juste avant que cette colère s'évapore, le général borgne Moussa Haroun Tirgo a ligoté le colonel Ali Goukouni Galma Afideye comme un âne et il l'a incarcéré à l'école de police sur ordre de son roi Itno III.
 
Le Mardi 14 mars 2006, vingt heures, heure locale : le roi Idriss Déby Itno III atterrit sur le tarmac de N'Djamena. Pour l'escorter et le protéger jusqu'à la présidence, un important dispositif militaire français de l'opération Epervier, qui comprend un millier d'hommes basés en permanence au Tchad était mis sur pieds. Un retour qui a lieu dans la plus grande confidentialité, puisque seuls quelques proches ont été mis au courant, tels que son oncle Mahamat Saleh Brahim (un bon maçon selon Mht Yaya Oki Daguache qui lui avait donné comme punition étant prisonnier des FAP la construction d'une grande prison à Gouro vers l'Ennedi. Il l'a construite en seulement 10 jours, quel bon travailleur !!!
On dit aussi en Ndjamena qu'il porte des couches quand il y a des hostilités, car quand il fait chaud au Tchad, il ne peut pas s'abstenir du kaka, ha ha ha. Général Mht saleh Harar plutôt…….

Selon certaines sources c'était Bakhit Ardane, le commandant de l'escadron qui aurait requis des munitions afin de sécuriser l'aéroport, une demande qui a entraîné la suspicion de certains. D'autres affirment que ce sont deux officiers du même escadron qui ont éventré le complot en dénonçant leurs frères. Egreï Mahamat, commandant de régiment de l'escadron léger du roi itno ainsi que le Colonel Abderamane Djido kouwa ont été arrêté. Finalement le coup d'Etat a été déjoué et les auteurs ont pris la fuite vers l'Est.

En effet, tout a commencé à se détériorer pour N'djamena le 30 mars 2006, lorsque le CEMAT et neveu du roi itno III, le général Abakar Youssouf Itno dit Bordjogui ou encore (izay tchou parce que dans les années Habré il portait 2 tapettes de couleurs différentes, l'une jaune et l'autre verte je ne m'en souviens plus) quelle misère….. a péri lors des affrontements avec le FUC à moudeina.

Mais il n'était pas le seul à périr, il y avait aussi un autre plus insolent dit Bahar Sinine, celui-ci était allé jusqu'à dire que les tamas n'étaient pas des êtres humains et qu'ils ne méritaient pas de vivre au Tchad. Il a acheté des caleçons, jupes, tarha, robes et il avait prévu faire porter ces effets féminins particulièrement à Abakar WalGneré, Mht Nour Abdelkerim et Abdallah GOG. Tout cet armada rien que pour humilier une ethnie mais finalement c'était totalement le contraire. Il avait supplié, hurlé comme une femme pour avoir la vie sauve mais Dieu avait prévu qu'il périsse ce jour avec son caleçons dans la gueule et par la suite tous ces effets ont été expédiés à sa femme par DHL ha ha ha.

Idriss Abderamane Dicko a bien fait de rentrer au bercail, maintenant c'est le tour de Hissein kergouné et issa kerim Aguid, eux aussi, ils perdent leur temps pour rien et quant au déserteur le capitaine Ousmane Souleymane For, il est recherché mort ou vif par la B2, les renseignements militaires de l'Etat.

La mort du colonel Becher Moussa Houno est du suite à un banal accident de la circulation (refus de priorité) à Paris, le 4 juillet, près de l'hôtel Ibis. Le roi Itno n'a rien à voir mais c'est à Mht Abdelkerim Hanno d'être très vigilant et demander la vraie version à Timane. Tout ce qu'on sait c'est que Commandant Abakar Adjar très proche d'Abbas Koty  aurait été enterré vivant à Moussoro par Youssouf Boy.

Les Bideyat sont assez mort et il faut que le clan Itno, son roi et ses courtisans le comprennent. Avec qui les Bideyat peuvent-ils collaborer sans avoir des problèmes au Tchad ? Les Bideyats ont besoin de vivre comme les autres citoyens, libres et sans problème comme avant l'arrivée de Deby au pouvoir.


 
Affaire à suivre…………


Par Delibordo Djorbo Djougoune

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0