Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Oui, l’élection de Barack Obama , un homme noir à la tête de la première puissance mondiale est une belle claque pour le Président français Nicolas Sarkozy dont le fameux discours de Dakar prononcé le 26 juillet 2007 à Dakar, était un ramassis de propos racistes et insultants jetés à la figure de la jeunesse africaine dans un temple du savoir, en l’occurrence l’université Cheikh Anta Diop de Dakar.
Extraits :
« Le drame de l’Afrique, c’est que l’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire. L’homme africain, l’homme noir ne s’élance jamais vers l’avenir. Jamais, il ne lui vient l’idée de sortir de la répétition pour s’inventer un destin. Dans cet imaginaire, où tout recommence toujours, il n’y a pas de place ni pour l’aventure humaine, ni pour l’idée de progrès…. ».

En ce jour, 4 novembre 2008, les USA que Sarkozy admire tant, au point d’irriter quelque peu la classe politique française, son pays de référence donc, en élisant, brillamment un Président noir, vient de le sortir de l’histoire par la petite porte. Sous le choc, le Président français, toujours très prompt à récupérer tout événement qui polarise les médias, a plutôt rasé les murs, c’est vraiment une mauvaise nouvelle pour lui.

L’élection d’Obama est un symbole fort pour tous les Africains, pour tous les noirs, c’est un symbole de fierté pour tous ceux qui sont issus des minorités, victimes de multiples discriminations qui les privent quotidiennement de toute promotion sociale.

L’ironie des médias français, en particulier RFI, sur la naïveté des Africains qui pensent que Obama va changer leur vie, cache mal leur dépit, eux dont le pays ne compte ni Maire, ni Sénateur issus des minorités, où on parle immigration choisie et test ADN et où toutes les portes sont fermées aux minorités, assurément, la révolution psychologique dérange.

Les Africains savent pertinemment que Obama ne pourra pas faire grand-chose pour eux, mais son élection contribuera à la renaissance de l’homme noir, son parcours aura démontré à la face du monde qu’à égalité de chances l’homme noir, l’homme africain est à même de construire son avenir et cela seule la démocratie américaine l’a permis. La vieille Europe et ses élites politiques ringardes sont aujourd’hui, en totale rupture avec leurs peuples qui ont largement surfé sur cette vague Obama à l’instar de la planète entière. Historique et unique, cette prouesse a été le fait d’un homme noir.

Soyons fiers de Barack Obama, quant à Sarkozy, adepte de l’idéologie du noir incapable ,véhiculée pour nous dominer et nous exploiter, disons lui comme ce monsieur au salon de l’agriculture : « casse toi, pauvre con !» .

Source http://www.zoomtchad.com  

Tag(s) : #International

Partager cet article

Repost 0