Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'accalmie observée sur le front militaire est compensée par la bataille que se livrent via Internet les représentants et sympathisants des différents mouvements rebelles à la grande satisfaction des apatrides au pouvoir.

Si par le passé, la toile était une chasse gardée de l'opposition au régime MPS, force est de constater que ce n'est plus le cas aujourd'hui. Ahmat Yacoub et sa bande ont abattu un travail colossal pour le compte de leur client. Et c'est tout à leur honneur. Comme on dit, la fin justifie les moyens.

Mais ce n'est pas la seule raison, il s'est révélé avec le temps qu'il y avait au sein de l'opposition armée beaucoup d'amis de circonstance. Ces derniers, non seulement ont vite jeté l'éponge mais pire, ils ont accouru s'aplatir devant le roitelet et lui prêté allégeance. Celui-là même qu'hier encore, ils traitaient de tous les noms d'oiseaux. A ce niveau, seuls ces traitres sont les perdants. Car l'opposition se vide de ses tares et le pouvoir ne peut véritablement se réjouir d'accueillir des traitres dans ses rangs dont il se méfiera toujours.

D'autres n'ont pas aussitôt pris l'avion pour aller vider leur sac mais ont cru jouer aux plus malins en tentant d'entretenir plus longtemps une fausse neutralité qui a vite glissé dans une partialité ridicule et honteuse. Car après tout chacun est libre de ses engagements.
Et pourtant ceux-là même inondent les responsables de la rébellion de mails aimables et sont quotidiennement joints au téléphone par les services de l'ANS et de la présidence de Hinda pour un compte rendu aux allures misérabilistes. Sinon comment pourriez-vous comprendre qu'on puisse titrer : « Dissension entre les chefs de la rébellion , lisez en urgence ! ! ! ».

Mais comme les gens ne sont pas dupes, leur double ne passe pas et alors pris de panique et de frayeur, ils multiplient les erreurs, glissent, tombent, se relèvent, trébuchent et retombent. C'est ainsi que nous avons assisté depuis quelques jours à un déchaînement spectaculaire d'un guignol, Mohamed Kebir, qui sans raisons valables, s'est violemment pris à des hommes, des communautés, aux mouvements rebelles, à leurs structures politiques, à la lutte des Tchadiens qui pourtant ne cherchent pas autre chose que de vivre libre et plus décemment dans leur pays et auprès de leurs familles.

Alors qu'on ne vienne pas nous dire qu'on doit éduquer, former, cultiver, éveiller et que sais-je encore. Nous n'avons pas créé ce blog pour jouer aux journalistes ou aux journaleux. Nous n'avons ni l'ambition ni la vocation, laissons cela à ceux qui en fait leur metier. Notre participation à travers ce blog est à l'image de tous ces braves compatriotes (élèves, étudiants, fonctionnaires, commerçants, hommes d'affaires, syndicalistes, agriculteurs, éleveurs, paysans, ...etc.) qui ont tout laissé pour devenir des soldats. Nous n'ont plus nous ne sommes pas des journalistes mais plutôt des soldats contre Idriss Deby et ses alliés. Nous avons créé ce blog par nécessité afin de traquer ce régime abominable et ses alliés et le déshabiller à la face du monde entier.

Ambenatna soutient et défend la résistance nationale et toutes les forces qui visent les mêmes objectifs à savoir précisément la destruction du régime impopulaire d'Idriss Deby, l'instauration d'un Etat respectueux des droits de l'homme et faisant la promotion de la bonne gouvernance.

Nous invitons les responsables de l'AN à resserrer les rangs et surtout à plus de solidarité et de sérénité. Ils doivent réserver des réponses foudroyantes à tous ceux qui, quel que soit leur camp, s'hasarderaient à dénigrer le mouvement, ses hommes et sa politique. Les combattants ont prouvé à chaque fois qu'il était nécessaire que l'AN reste la principale force motrice et de frappe contre le régime de N'djaména. Les jours à venir confirmeront tout cela. Alors patience.

Tag(s) : #Politique