Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour chers compatriotes

Je voudrais venir poliment, auprès de camarade Ahmed Youssouf Harris, s'il me le permet comme il prêtant avoir le monopole de la camaraderie par donne !

Camarade désillusionnez-vous, chers compatriote, ce que vous dites risque de nous encombrer dans des débats stériles. Franchement, je n'ai pas d'énergie s'il s'agit de palabrer et étaler la vie privée, pas du tout mon domaine et d'ailleurs ça m'ennuie garve !
Mais ici, si je me permets d'écrire ces quelques lignes un peu en pelle mêle, rien que je crois, qu' il faut qu'on parle à haute voix, c'est à dire démocratisons-notre conception, ne semons pas la confusion dans les débats démocratique, la vérité sur les choses publiques que le peuple Tchadien a besoin à l'heure, où qu'on soit, en rébellion ou dans la « légalité ».

C''est quoi la pêché du Docteur Al bissaty ? C'est d'avoir parler des problèmes réel de la Résistance Nationale, de quoi l'engagement ? Des questions qui taraudent dans la tête des tous les Hommes de bonne foi qui cherchent sérieusement des résolutions ? Et de parler aux internautes résistants qui ne croient pas facilement à la langue des bois classiques des leaders actuels y compris l'auteur de l'interview.
 
Ce que docteur Albissaty disait c'est ce qu'on dit parlons franc, je pense qu'il peut ne pas parler s'il le veut vraiment, cependant si l'homme parle, il faut le laisser s'exprimer ce qu'il pense s'il vous plaît. L'homme parle de la République, des problèmes de grand format, et c'est que nous les internautes aimons (NB. c'est un détail), c'est l'essentiel pour voir les choses sans hypocrisie d'ailleurs il a dit tout haut ce qu'on pense tous bas rien que ça Mr. ce que le docteur a fait, c'est ce qu'on appel les paroles direct et démocratique, peut être c'est ça le souci d' Albissaty c'est pour démocratiser la résistance! quelques choses chers aux internautes et aux citoyens Tchadiens qui ont hâte d'en finir avec la gestion archaïque de la Résistance,notons bien que ici je parle seulement et seulement des internautes que toutes les luttes sont égales et ça sert à rien de discuter là dessus, vous voyez Mr HARRIS, DEBY a fini par dénaturer toutes les institutions de la République : du pouvoir exécutif marionnette,d'une Assemble Nationale décrété( chambre d'enregistrement) et par ce dernier mascarade judiciaire de des affaires des condamnations que désormais l'appareil judiciaire Tchadien s' expose ouvertement au en chère de la corruption, qu'il l'a pas d'ailleurs  pas échapper par le passer,bref on est à la limite de la récréation politique dans ce pays (comme en SOMALIE)
Ils faut que nous dans la résistance Nationale devrions être diffèrent de DEBY pour inspirer la confiance à la Jeunesse Résistante, et au peuple Tchadien de plus en plus ouverte et impatiente pour la reconstruction de ce pays.

Le peuple Tchadien dans son ensemble veut  voir au claire le problème qui gangrène notre beau le  Tchad surtout celui de la Résistance qui nous est cher et qu'on n'arrive pas a comprendre malgré que notre choix est aussi dure a justifié aux intello Tchadiens qui sont plus septique sur notre engagement que nous peinons de leurs justifié aux 21 ème siècle, bref il faut vraiment être « Tchadien » pour comprendre celà dit-on certains camarades.
Nous voulons un vrai changement pour que cette guerre soit la dernière des guerres, on aime s'opposé démocratiquement et tranquillement pour se débattre dans un hémicycle comme les autres démocratie mais hélas avec Deby celà est impossible ou bien il faut être naïf, opportuniste et près à rouler au compte des autres au détriment de ton peuple

Alors qu'on n'accepte cette duperie et le cautionnement d'un système qui ne nous ressemble pas et pas du tout notre conviction ou façon de voir la République ainsi, que nous prions qu' INCHALLAH! celà sera la dernière des guerre entre les fils du Tchad.
J'ai lu et relu cette interview dont Mr YOUOUF HARRIS lui a trouvé une faille a l'heure ou on a besoin d'écouter les leaders de l'opposition sur ce qui les bloque juste ça pas plus et on connaît enpartie la réalité , mais HARRIS n' a pas manque le critiqué bizarrement, oui tu peux critiquer mais une critique un peu debout, un peu objective en fin loin des palabres des tresseuses, Oui il faut attaquer Albissaty pour ses idées peut-être farfelue et discutable, mais pas quand même devenir le critiquer dans un domaine que nous n'avons pas besoin de savoir ,On ne voit aucun intérêt de nous parler de ses sentiments,s' il est marié d'une façon ou autre, morale primaire, la communauté arabe bref qu'est ce qu'on a foutre avec la vie privé D' Albissaty, on sait une chose que l'homme est un citoyen intègre Que Dieu le préserve comme d'autres leaders de la rébellion NOURRI....et tous ceux qui sont animés d'une bonne fois sans arriérés plans.
Revenons sur la trahison dont nous parle le Mr HARRIS, OUI d'accord Al bissaty a trahi le Mahamat NOUR qui fabrique les gens c'est ainsi vous concevez -les choses et votre sens de révolutionner, et encore Aldjinedi aussi il l'a trahis et encore d'autre que peut -être que vous les connaissez comme vous aimez les bas débat, Où -ils sont ses  gens aujourd'hui.

En tout cas ce que nous constatons ce qu' Albissaty est toujours là avec son franc parlé et on espère de tout coeur de voir tout les leaders de l'opposition de se positionner clairement et de répondre ouvertement aux accusations des citoyens lamda qui ne cessent des nous murmurer sur la sincérité et la capacité des chef rebelles de tenir leurs timide promesses après une victoire triomphale que nous attendons. On veut juste les voir parler et répondre, histoire de communiquer pour mettre en évidence leurs projets et faire connaître leurs intentions avant devenir au pouvoir toujours en communiquant suffisamment au peuple Tchadien qui attend Demain.

Les palaces, les internautes, les voyages, l'exil en occident, prendre les armes au terrains à chacun son importance et sont plus ou moins complémentaire et presque se valent, s'ils vous plaît ça sert à rien de se casser la tête; il faut avoir un certain niveau  pour le comprendre aisément peut-être ! quand HARRIS parle des chefs au terrains , à Khartoum e, l'autre devant son clavier en Amérique et le sympathisant assoiffé de changements devant sa chaînes de télé tous souffre d'une chose commune pour moi, le mal de voir leur pays prit en otage par DEBY et ses acolytes. Je ne vois pas la différence et c'est aussi un long débat et ça dépend de l'homme en face.


Abakar Haroun A
aadoubak@yahoo.fr

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0